Ouvrir le menu principal

L'unionisme espagnol est un terme utilisé par les indépendantistes catalans, basques ou galiciens pour désigner l'attitude politique visant à maintenir l'Espagne en tant qu'État-nation unifié[1].

Sommaire

PrésentationModifier

Le unionisme espagnol est considéré par les partis nationalistes basques et catalans comme une idéologie politique définie par sa négation de l'exercice du droit à l'autodétermination des « nationalités périphériques » de l'Espagne ou parfois par la simple défense de l'Espagne en tant que nation[2]. Par conséquent, cette étiquette a été appliquée à des partis tels que le Parti populaire[3], le Parti socialiste ouvrier espagnol[4] (bien que celui-ci soit parfois perçu comme plus conciliant envers les mouvements nationalistes espagnols[5]), Union, progrès et démocratie[6] et Ciudadanos[7].

Notes et référencesModifier

  1. (es) Iva Anguera, « Una entidad afín a CDC divide a los catalanes entre "independentistas" y "unionistas" », Diario ABC,‎ (lire en ligne)
  2. (es) "El PNV defiende el derecho de autodeterminación frente al proyecto del unionismo de crear una España uniforme" Europa Press. 11 avril 2009
  3. (es) "Basagoiti: "El PP vasco busca enfrentarse al nacionalismo, no al PSE-EE" Diario de Sevilla. Retrieved 24 May 2013.
  4. (es) "El PNV defiende el derecho de autodeterminación frente al unionismo que propugna el PSE y el PP" Diario La Rioja. Retrieved 24 May 2013
  5. (es) "Los senadores valencianos del PSOE firman una declaración en defensa del catalán" El Mundo. Retrieved 24 May 2013.
  6. Juan Rodríguez Teruel et Astrid Barrio, « Going National: Ciudadanos from Catalonia to Spain », South European Society and Politics, Routledge, vol. 21, no 4,‎ , p. 587–607 (ISSN 1360-8746, DOI 10.1080/13608746.2015.1119646, lire en ligne [PDF]) :

    « In September 2007, Unión Progreso y Democracia had been created in Madrid. The new party had many similarities to Ciudadanos in terms of party agenda and strategy. It defended Spanish patriotism and criticised the evolution of decentralisation in Spain and the role of Catalan and Basque nationalism in Spanish politics »

  7. (es) « Ciutadans elige a dos unionistas para las europeas: Javier Nart y Juan Carlos Girauta », sur vozpopuli.com, (consulté le 11 janvier 2016).

Voir aussiModifier