Une part d'ombre

Une part d'ombre est un thriller psychologique belgo-franco-suisse réalisé par Samuel Tilman qui est sorti en .

SynopsisModifier

À son retour d'un séjour avec ses amis et sa famille dans les Vosges, David est soupçonné de meurtre. Peu à peu, le doute et la méfiance commencent à se propager dans son cercle d'amis.

Fiche techniqueModifier

DistributionModifier

AccueilModifier

CritiquesModifier

‘’Une part d'ombre’'
Score cumulé
SiteNote
Allociné 
Compilation des critiques
PériodiqueNote
Télérama 
Dernières Nouvelles d’Alsace 

En France, le film obtient obtient une moyenne de 3.2 sur AlloCiné. Le Figaro parle « d’un thriller psychologique brillamment exécuté ». Pour l’Express, « à la fois intimiste et glaçant, ce thriller psychologique bénéficie également de la composition de Fabrizio Rongione, ambigu à souhait en suspect idéal »[1]. Télérama dresse une critique assez mitigée concernant la distribution : « le comédien Fabrizio Rongione (connu pour sa complicité avec les frères Dardenne) fait brillamment son affaire. Autour de lui, le portrait de groupe est plus ordinaire »[2]. Pour Dernières Nouvelles d’Alsace « La structure narrative ne délivre que très progressivement et partiellement une vérité jusqu’au bout fuyante »[3]. Pour le Nouvel Observateur, « le personnage (excellent Fabrizio Rongione) est assez ambigu pour nourrir l’incertitude. Du bon, du très bon polar psychologique »[4]. Pour Le Monde, le film « fait monter la pression sur les personnages, un peu moins sur les spectateurs. »

Au Canada, La Presse note : « sur les traces d’Hitchcok, qui aurait fait un détour chez Chabrol, le cinéaste belge construit une intrigue policière bien ficelée, avec une bonne dose de psychologie humaine. »[5] Le Devoir s’interroge : « sur quoi repose une bonne réputation ? Sur pas grand chose, s’il faut en croire Samuel Tilman »[6].

En Belgique, La Libre Belgique note : « usant avec brio du hors-champ ou de l’ellipse narrative, Samuel Tilman entretient le suspense tout du long »[7]. Tandis que Le Soir parle « d’un film atmosphérique tout en tension »[8].


DistinctionsModifier

RécompensesModifier

NominationsModifier

RéférencesModifier

  1. « Les films à voir (ou pas) du mercredi 22 mai », sur LExpress.fr, (consulté le )
  2. « Une part d'ombre de Samuel Tilman - (2017) - Thriller » (consulté le )
  3. « L’ombre du soupçon », sur www.dna.fr (consulté le )
  4. Forestier, François, « « Le Jeune Ahmed », «  Sybil », « les Plus Belles Années d’une vie », les films à voir (ou pas) cette semaine », sur nouvelobs.com, (consulté le )
  5. « Une part d'ombre: Un homme au-dessus de tout soupçon ? **** », sur La Presse, (consulté le )
  6. « Une part d’ombre », sur Le Devoir (consulté le )
  7. La Libre.be, « "Une part d'ombre" : Petits soupçons entre amis », sur www.lalibre.be, (consulté le )
  8. « Une part d’ombre Film atmosphérique tout en tension », sur Le Soir Plus, (consulté le )
  9. « Le festival du film policier de Beaune distingue l'Asie », sur Le Figaro, (consulté le ).
  10. « Festival du film policier de Beaune : du coup d’essai au coup de maître », sur Télérama, (consulté le ).

Liens externesModifier