Ouvrir le menu principal

Un soir après la guerre

film cambodgien sorti en 1998

SynopsisModifier

Après la fin du régime des Khmers rouges, donc après janvier 1979, les Cambodgiens luttent pour retrouver une vie normale dans un monde rapidement livré à une économie de marché débridée. Parmi eux, Savannah, un militaire démobilisé vit à Phnom Penh chez son oncle Sôn, l’unique membre de sa famille rescapé du régime khmer rouge et doit participer à des combats de pradal serey, un sport de combat cambodgien apparenté à la boxe pour survivre. Il s’éprend de Srey Poeuv, une hôtesse de bar de 19 ans qui est forcée de travailler pour rembourser des dettes contractées envers le propriétaire du dancing. Savannah veut aider Srey à rembourser sa créance et s’allie à Phâl, un autre ancien soldat pour organiser un braquage[1].

Fiche techniqueModifier

  • Titres :
    • Eräänä iltana sodan jälkeen  
    • Un soir après la guerre  
    • រាត្រីមួយក្រោយសង្គ្រាម (RIHRTREY MOUI KRAOY SANGKRIHRM)  
    • Eine Liebe nach dem Krieg  
    • En kväll efter kriget  
    • One Evening After the War  
  • Réalisation : Rithy Panh
  • Scénario : Rithy Panh et Ève Deboise
  • Directeur de la photographie : Christophe Pollock
  • Ingénieur du son : Éric Vaucher
  • Pays d'origine : Cambodge
  • Format : Couleurs - 1,66:1 - Dolby
  • Genre : Drame, guerre
  • Durée : 108 minutes
  • Date de sortie : 1998

DistributionModifier

  • Chea Lyda Chan : Srey Poeuv
  • Ratha Keo : Maly
  • Sra N'Gath Kheav : le muet
  • Peng Phan : mère de Srey Poeuv
  • Narith Roeun : Savannah
  • Mol Sovannak : Phâl

RécompenseModifier

Le film a reçu le prix de l’Office catholique international du cinéma et de l’audiovisuel 1998 avec mention honorable au festival du film de Mar del Plata[4].Deux ans plus tôt, il avait reçu le prix Aide à la Création de la Fondation Gan pour le cinéma[5].

Autour du filmModifier

Il était en compétition au festival de Cannes 1998 dans la section un certain regard[6].

Notes et référencesModifier

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « One Evening After the War » (voir la liste des auteurs).
  1. (fr) « Un soir après la guerre de Rithy Panh », sur JBA Production (consulté le 9 mai 2010)
  2. (fr) Internet Movie Database, « Un soir après la guerre (1998) » (consulté le 9 mai 2010)
  3. (fr) Un soir après la guerre sur Allociné
  4. (en) Internet Movie Database akas, « Rithy Panh » (consulté le 5 mai 2010)
  5. « Un soir après la guerre : Rithy Panh * Lauréat 1996 », Les Lauréats depuis 1987, Fondation Gan pour le cinéma (consulté le 15 mai 2017)
  6. (en) « Rithy Panh », Artist sheet, sur Festival de Cannes (consulté le 6 mai 2010)