Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Andersson.
Ulf Andersson
UAndersson09.jpg
Ulf Andersson en 2009
Biographie
Naissance
Nationalité
Activité
Autres informations
Membre de
SG Porz (d) (-)
SK Rockaden (en) (jusqu'en )
Düsseldorfer SK 1914/25 (d) ()Voir et modifier les données sur Wikidata
Titres aux échecs
Maître international d'échecs (depuis ), grand maître international (depuis ), grand maître international d'échecs par correspondance (en) (depuis )Voir et modifier les données sur Wikidata
Classement Elo
2 530 ()
2 530 ()
2 530 ()Voir et modifier les données sur Wikidata
Distinction
Schackgideon (d) ()Voir et modifier les données sur Wikidata

Ulf Andersson (né le à Västerås en Suède) est un joueur d'échecs suédois. Il prit le titre de maître international en 1970 et celui de grand maître international en 1972.

Il est également grand-maître au jeu d'échecs par correspondance.

CarrièreModifier

Tournois interzonaux et championnats du mondeModifier

Andersson a participé à quatre tournois interzonaux :

  • Lors du tournoi interzonal de Bienne en 1976, Andersson finit huitième avec 10,5 points sur 19.
  • En 1982, à Moscou, Andersson finit troisième ex æquo du tournoi interzonal remporté par Kasparov devant Beliavski.
  • En 1985, à Bienne, il termine 7e-9e du tournoi interzonal remporté par Vaganian.
  • Lors du tournoi interzonal de Szirak en 1987, il finit sixième (victoire de Hjartarson et Salov).

Lors du Championnat du monde de la Fédération internationale des échecs 1997-1998 à Groningue, il fut éliminé au deuxième tour lors du départage par Vadim Milov.

Lors du Championnat du monde de la Fédération internationale des échecs 1999 à Las Vegas, il fut éliminé au deuxième tour lors du départage par Vadim Zviaguintsev.

Tournois internationauxModifier

 
Ulf Andersson en 1983

Ses victoires, nombreuses, incluent :

StyleModifier

Andersson est un joueur de style positionnel et très solide. Il est aussi connu comme un grand joueur de finales (en particulier les finales de pions). Il est aussi considéré comme un des pionniers de la formation en hérisson dans les années 1970, système par la suite adopté par certains des plus forts joueurs mondiaux[1].

ClassementsModifier

Au , il est le 404e joueur mondial et le 3e joueur suédois avec un classement Elo de 2 557 points. Il avait atteint le classement de 2 641 en juillet 2000[2].

En janvier et juillet 1983, Ulf Andersson pointait à la quatrième place du classement mondial avec 2 640 points[3].

Notes et référencesModifier

 
Andersson en 2005
  1. Zenon Franco et Christian Bauer, L'Anglaise expliquée, Olibris, , 140 p. (ISBN 978-2-916340-13-5), p. 9
  2. « Évolution du classement elo de Ulf Andersson », sur Fédération internationale des échecs (consulté le 8 juillet 2013)
  3. Classements Elo de Andersson avant 2002 sur olimpbase.

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

BibliographieModifier

  • (en) Jurgen Kaufeld et Guido Kern, Grandmaster Chess Strategy: What amateurs can learn from Ulf Andersson's positional masterpieces, New in Chess, 2011 (ISBN 978-90-5691-346-5)

Articles connexesModifier

Liens externesModifier