Collins Aerospace

(Redirigé depuis UTC Aerospace Systems)
Page d’aide sur l’homonymie Pour les articles homonymes, voir Hamilton.

Collins Aerospace
logo de Collins Aerospace
Logo utilisé entre 2012 et 2018

Création 2018
Siège social West Palm Beach
Drapeau des États-Unis États-Unis
Actionnaires United Technologies CorporationVoir et modifier les données sur Wikidata
Activité Secteur aéronautique et spatialVoir et modifier les données sur Wikidata
Effectif 70 000 ()[1]Voir et modifier les données sur Wikidata
Site web www.collinsaerospace.comVoir et modifier les données sur Wikidata

Collins Aerospace est une société américaine créée en 2018 par fusion de Rockwell Collins et d’UTC Aerospace Systems.

HistoireModifier

La société Sundstrand Corporation a été créée en 1926 à Rockford dans l’Illinois suite à la fusion de deux entreprises locales, la Rockford Tool Company et la Rockford Milling Machine Company. Après plusieurs changements de dénomination sociale, elle s'est appelée Sundstrand Corporation en 1959. Elle fabriquait des machines-outils (tours, fraiseuses…) et des systèmes hydrauliques (pompes).

Depuis, Sundstrand s'est investie dans des domaines aussi pointus que l'aérospatial et s'est diversifiée grâce à de nombreuses filiales réparties dans le monde entier. On peut donc trouver le nom de Sundstrand dans des secteurs tels que l'aéronautique, la pétrochimie, les travaux publics, l'agriculture, le traitement de l'eau…

Parallèlement en 1933, Arthur A. Collins (en) fonde la Radio Company Collins dans l'Iowa. Après des difficultés financières, la compagnie a été acheté par Rockwell International en 1973[2]. La division avionique est détachée en 2001 pour former Rockwell Collins.

En 1999, Sundstrand fusionne avec le groupe Hamilton Standard pour devenir Hamilton Sundstrand. Grâce à cette fusion, Sundstrand intègre le groupe United Technologies Corporation (UTC).

En 2012, Hamilton Sundstrand fusionne avec Goodrich Corporation et créé UTC Aerospace Systems.

En septembre 2017, United Technologies Corporation annonce l'acquisition de Rockwell Collins pour 30 milliards de dollars. Avec UTC Aerospace Systems, la nouvelle entité prend le nom Collins Aerospace[3].

En FranceModifier

Collins Aerospace et ses filiales ont dix-huit sites industriels et emploient 4 000 personnes en 2019 :

  • Propeller Systems : trois sites dont Ratier-Figeac,
  • Avionics : trois sites dont le plus important est à Blagnac,
  • Actuation Systems : un site à Saint-Ouen-l’Aumône, et un autre à Vernon[4].

RéférencesModifier