USS New Orleans (CA-32)

USS New Orleans
Image illustrative de l’article USS New Orleans (CA-32)
L'USS New Orleans à Elliott Bay en 1943.
Type Croiseur lourd
Classe New Orleans
Histoire
A servi dans Pavillon de l'United States Navy United States Navy
Chantier naval New York Navy Yard[1]
Quille posée [2]
Lancement
Commission
Statut  : rayé des listes
Équipage
Équipage 868 hommes
Caractéristiques techniques
Longueur 179,2 m
Maître-bau 18,8 m
Tirant d'eau 6,93 m
Déplacement 10 136 long tons (10 298 t)
À pleine charge 12 463 long tons (12 662 t)
Propulsion 4 hélices
4 turbines à engrenages Westinghouse
8 chaudières Babcock & Wilcox
Puissance 107 000 ch
Vitesse 32,7 nœuds (60,6 km/h)
Caractéristiques militaires
Blindage Ceinture : 76 à 127 mm
Cloison anti-torpilles : 38 à 76 mm
Pont : 57 mm
barbettes : 127 mm
tourelles : 38 à 203 mm
Château : 127 mm
Armement 3 × 3 canons de 8 pouces
canons AA de 5 pouces
mit. de 12,7 mm
Rayon d'action 10 000 milles marins (18 520 km) à 15 nœuds (28 km/h)
Aéronefs 4 hydravions
Pavillon États-Unis

L’USS New Orleans (CA-32), anciennement (CL-32), est un croiseur lourd de classe New Orleans dont il est le navire de tête. Nommé d'après la ville de La Nouvelle-Orléans, il est l'un des navires de la Marine américaine les plus décorés de la Seconde Guerre mondiale avec 17 battle stars.

HistoriqueModifier

Amarré dans Pearl Harbor lors de l'attaque du , ses moteurs étaient en cours de réparation ; le New Orleans ne subit que quelques dommages légers.

En service sur le théâtre Pacifique, il a notamment participé à la bataille de la mer de Corail, à la bataille de Midway, à la bataille des Salomon orientales et à la bataille de Tassafaronga.

Le croiseur est décommissionné le et ferraillé le après 23 ans de service.

DécorationsModifier

Décoration Libellé
  American Defense Service Medal (États-Unis)
  American Campaign Medal (États-Unis)
  Asiatic-Pacific Campaign Medal (États-Unis)
  World War II Victory Medal (États-Unis)

Notes et référencesModifier

BibliographieModifier

  • (en) Robert Gardiner et Roger Chesneau, Conway's All the World's Fighting Ships (1922-1946), [détail de l’édition]

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexesModifier

Liens externesModifier