Tunnel Schuman

tunnel ferroviaire à Bruxelles

Tunnel Schuman
Image illustrative de l’article Tunnel Schuman
Entrée nord du tunnel sous la gare de la chaussée de Louvain

Type Ferroviaire
Géographie
Pays Drapeau de la Belgique Belgique
Itinéraire Ligne 161 (Bruxelles - Namur)
Traversée Région de Bruxelles-capitale
Coordonnées 50° 50′ 45″ nord, 4° 22′ 57″ est
Exploitation
Exploitant Infrabel
Mode de transport Train
Trafic Passager et marchandise
Caractéristiques techniques
Longueur du tunnel 970 m
Nombre de tubes 1
Nombre de voies par tube 2
Géolocalisation sur la carte : Bruxelles
(Voir situation sur carte : Bruxelles)
Tunnel Schuman
Géolocalisation sur la carte : Belgique
(Voir situation sur carte : Belgique)
Tunnel Schuman

Le tunnel Schuman est un tunnel ferroviaire bruxellois d'une longueur de 970 m. Il passe sous le boulevard Clovis, le square Ambiorix et le boulevard Charlemagne. C'est la ligne Infrabel à double voie 161 (Bruxelles - Namur) qui passe par ce tunnel. La vitesse dans le tunnel est limitée à 50 km/h. Il est en grande partie réalisé en tranchée couverte.

L'entrée nord du tunnel est située juste en dessous de la gare de la chaussée de Louvain à Saint-Josse-ten-Noode. À l'autre extrémité du tunnel se trouve la gare de Bruxelles-Schuman qui a ses quais dans le tunnel. Le tunnel passe à l'arrière du bâtiment européen du Berlaymont. En direction du nord, le tunnel Schuman est suivi du tunnel Deschanel puis du tunnel Josaphat.

Le tunnel a été nommé d'après Robert Schuman.

SituationModifier

Situation ferroviaireModifier

Situation géographiqueModifier

HistoireModifier

À l'origine, une grande majorité de ce tunnel était en tranchée à ciel ouvert au centre du Boulevard Charlemagne et du Boulevard Clovis. Seuls les passages sous la gare de la chaussée de Louvain et le square Ambiorix étaient souterrains (ce dernier étant en tranchée couverte). La portion passant par le Boulevard Clovis fut couverte en premier avec de courtes sections à l'air libre pour évacuer les fumées.

Afin d'embellir les boulevards traversés et d'amoindrir les nuisances dues aux fumées des trains, la trachée du chemin de fer (qui était une tranchée étroite aux murs maçonnés), fut entièrement couverte entre la Rue de la Loi et la Chaussée de Louvain au début des années 1950. Seule une petite portion correspondant à l'actuelle gare de Schuman était encore à ciel ouvert lors de la construction du bâtiment Berlaymont. Pour évacuer la fumée des locomotives à vapeur, puis diesel, des petits puits d'aération ont été ménagés tout au long du parcours ; à cette occasion, les anciens puits au milieu du Boulevard Clovis ont été remplacés par de petites cheminées.

Les murs en pierre de taille de l'ancienne tranchée ainsi que les cheminées d'aération sont toujours visibles depuis les trains qui l'empruntent ; en observant attentivement, il est possible de distinguer les puits d'aération et les passages voûtés sous les axes routiers.

CaractéristiquesModifier

Notes et référencesModifier


Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier