Tsouglag Gyatso

Tsouglag Gyatso
Description de cette image, également commentée ci-après
Le 3e Pawo Rinpoché, Tsouglag Gyatso, Rubin Museum of Art
Naissance 1568
Décès 1630
École/tradition Karma-kagyu

Pawo Rinpoché

Tsouglag Gyatso (tibétain : གཙུག་ལག་རྒྱ་མཚོ་, Wylie : gtsug lag rgya mtsho, 1568 - 1630) est le 3e Pawo Rinpoché, un tulkou important de la lignée karma-kagyu.

BiographieModifier

Tsouglag Gyatso est né en 1568 dans une vallée de Bandi Lung près du monastère Tsourphou. Son père est Sonam Gyatso et sa mère Nordzin Wangmo.

À l'âge de 9 ans, le 9e karmapa, Wangchuk Dorje et le 5e shamarpa, Konchok Yenlak l'ont reconnu comme réincarnation du 2e Pawo, Tsouglag Trengwa

Il a été intronisé à Sekhar Gutok, le siège des premières incarnations de Pawo. Il a pu aussi résidé au monastère de Lhalung dans le Lhodrak et dont le 2e Pawo fut l'abbé. A huit ans, il a pris ses vœux d'Upasaka du 5e Zurmang Garwang Rinpoche (en), qui lui a donné des enseignements.

À 19 ans, il a pris les vœux de Bhiksu du 9e karmapa, qui lui a transmis des enseignements dont ceux du 8e karmapa, Mikyo Dorje et lceux de la tradition Drikung Kagyu.

À 23 ans, il entra dans une retraite intensive de trois ans et aurait eu de nombreuses visions de divinités, signes de réalisation spirituelle.

Lorsque le 9e karmapa est mort, Tsuklak Gyatso construit un stupa en argent en son honneur. Il a formé le 10e karmapa, Choying Dorje, et l'a ordonné en 1615. Parmi ses autres élèves, les 5e Tsurpu Gyeltsab, Drakpa Choying, Tsele Natsko Rangdrol et Darding Rigdzin Trinle Lhundroub

Tsouglag Gyatso est mort en 1630. Gyelwai Wangpo, un de ses disciples, dirigea ses funérailles[1].

Notes et référencesModifier

  1. Mads Garnak Rasmussen The Third Pawo, Tsuklak Gyatso, décembre 2014

Liens externesModifier