Lhodrak (tibétain : ལྷོ་བྲག, Wylie : lho brag) est une ancienne région tibétaine située au sud du Tibet, qui comprend les actuelles comté de Lhodrak et de Tshome. C'est la région d’origine de Marpa. On y trouve les vestiges d'une tour de neuf étages dont la tradition attribue la construction à Milarépa. Au cours de l'histoire, cette région tibétaine fut propice à des échanges culturels avec l’Inde et la région de Bumthang au Bhoutan[1].

Lhodrak Sekhar Guthok, tour de Milarépa de neuf étages, dans le Lhodrak en 1950

La danse sacrée Mila Se-Cham initié pour célébrer la fin de la construction par Milarépa de la tour de 9 étages, le Lhodrak Sekhar Guthok était traditionnellement accomplie du 12e au 16e jour du 6e mois du calendrier tibétain à Lhodrak. Disparue au Tibet, elle a été conservée en exil en Inde[2].

Personnalités liées à la régionModifier

Notes et référencesModifier

  1. Françoise Pommaret, Historical and religious relations between Lhodrak (Southern Tibet) and Bumthang (Bhutan) from the 18th to the early 20th century: Preliminary data, in Tibet and her neighbours. Proceedings of the History of Tibet Conference St Andrews University 2001, A. McKay (ed.), Ed. Hansjörg Mayer, London, 91-106.
  2. 25° anniversaire de la danse Mila Se-Cham
  • (en) University of Virginia, Collab, Lhodrak