Ouvrir le menu principal

Trophée Vince-Lombardi

trophée pour l'équipe victorieuse du Super Bowl
(Redirigé depuis Trophée Vince Lombardi)

Trophée Vince-Lombardi
Image associée à la récompense

Nom original World Professional Football Championship (1967-1970)
Vince Lombardi Trophy
(depuis 1970)
Description Vainqueur du Super Bowl
Organisateur National Football League
Pays Drapeau des États-Unis États-Unis
Date de création 1967
Dernier récipiendaire Patriots de la Nouvelle-Angleterre
Site officiel Site

Le Trophée Vince-Lombardi (Vince Lombardi Trophy) est le trophée décerné chaque année à l'équipe victorieuse du Super Bowl, finale du championnat de football américain organisé par la National Football League (NFL)[1].

Le trophée était à l'origine appelé le « World Professional Football Championship » en 1967, lorsque le Super Bowl se nommait « AFL-NFL World Championship Game ». Il a été rebaptisé en 1970 en mémoire du légendaire entraîneur principal des Packers de Green Bay Vince Lombardi, vainqueur des deux premiers Super Bowl[2].

HistoireModifier

Lors d'un lunch en compagnie du commissaire de la NFL Pete Rozelle (en) en 1966,[3], le vice président de la société Tiffany & Co. Oscar Riedner, dessine sur le dos d'une serviette le croquis de ce qui deviendra le Trophée Vince Lombardi. Le trophée original est produit par la société Tiffany & Co. située à Newark dans l'État du New Jersey[4]. D'autres ont depuis été fabriqués à la main par l'entreprisesituée à Parsippany-Troy Hills dans le même État[5]. À partir de 2017, le trophée est produit dans l'usine de la société située à Cumberland dans l'État de Rhode Island. Le trophée est attribué la première fois aux Packers de Green Bay le 15 janvier 1967 en apothéose de la saison 1966 (victoire 35 à 10 sur les Chiefs de Kansas City. A cette époque le Super Bowl opposait les vainqueurs des ligues AFL et NFL.

Même s'il s'agit d'un tournoi national, le trophée porte au début de son existence la mention gravée World Professional Football Championship (Championnat du monde de football professionnel). Il est officiellement renommé en 1970 en hommage à l'entraîneur principal NFL Vince Lombardi après son décès consécutif à un cancer (il avait dirigé les Packers lors de leurs deux victoires à l'occasion des deux premiers Super Bowls)[2],[6]. Le trophée est donc présenté pour la première fois sous ce nom à l'occasion du Super Bowl V gagné 16 à 13 par les Colts de Baltimore contre les Cowboys de Dallas. Le trophée est également parfois désigné officieusement sous le nom de Tiffany Trophy en référence à la société le produisant[7],[8],[9].

Depuis le Super Bowl XXX, le trophée est présenté au propriétaire de la franchise gagnante sur le terrain après le match. Auparavant, il était remis dans les vestiaires de l'équipe gagnante. Dans le cas des deux titres remportés par les Packers, la franchise appartenant à sa communauté, c'est le président-directeur général de la franchise qui a reçu le trophée.

Contrairement aux trophées de la Stanley Cup et de la Grey Cup, un nouveau Trophée Vince Lombardi est fabriqué chaque année et le vainqueur du Super Bowl en devient le propriétaire de façon définitive, à l'exception du Super Bowl V remporté par les Colts de Baltimore. La ville de Baltimore a conservé le trophée sur base de l'accord juridique passé avec la franchise après sa relocalisation controversée vers Indianapolis le 29 mars 1984. Depuis lors, les Colts ont été remplacés à Baltimore par la franchise des Ravens. Ceux-ci ont pu logiquement conservé le trophée remporté lors du Super Bowl XLVII à l'issue de la saison 2012.

ApparenceModifier

Le trophée en argent sterling mesure 55 cm de haut et pèse 3 kg. Il représente un ballon de football en position de frappe sur un support à trois côtés concaves[10].

Les mots "Trophée Vince Lombardi" ainsi que les chiffres romains du Super Bowl de l'année y sont gravés. Le bouclier de la NFL est apposé sur la base.

Après la remise du trophée, il est renvoyé à la société Tiffany & Co. pour que le nom de l'équipe gagnante, la date et le score du match y soient gravés[11]. Il est ensuite renvoyé au siège de la franchise gagnante qui le conserve. Des répliques plus petites sont créées pour chaque membre de l'équipe gagnante.

Une copie du trophée initial est créé chaque année. Ce trophée a une valeur estimée de 25 000 dollars US.

Pour les quatre premières éditions, les logos de la NFL et de l'AFL étaient gravés au centre du trophée. Dès le Super Bowl V, il n'y aura plus que le logo de la NFL qui sera gravé sur l'avant du trophée. À partir du Super Bowl XXXVIII, le bouclier a pris un aspect givré et dès le Super Bowl XLIII, c'est le bouclier légèrement redessiné du logo de la NFL qui y est apposé, toujours avec une apparence givrée. Hormis le logo, le trophée n'a subi aucune modification importante depuis le premier Super Bowl. Bien qu'aucune franchise ne possède les quatre versions du trophée, les Packers de Green Bay, les Patriots de la Nouvelle-Angleterre, les Giants de New York et les Steelers de Pittsburgh ont gagné trois des quatre modèles.

Le dégât causé par le GronkModifier

Le 9 avril 2019, Rob Gronkowski, tight-end des Patriots de la Nouvelle-Angleterre qui vient de prendre sa retraite deux semaines auparavant, doit présenter le Trophée Vince Lombardi du Super Bowl LIII à l'occasion du match d'ouverture de la saison des Red Sox de Boston. Il était censé y recevoir le premier lancer effectué par son coéquipier le wide receiver Julian Edelman. Il utilisera le trophée lors d'une répétition de lancer ce qui provoquera un enfoncement du métal (empreinte de la balle de baseball)[12],[13]. Une vidéo humoristique réalisée par les Patriots à ce sujet est devenu viral, le joueur des équipes spéciales Matthew Slater, témoin de l'incident, affirmant que si quelqu'un pouvait s'en tirer, cela ne pouvait être que le MVP du Super Bowl (Edelman) et le futur membre du Temple de la Renommée (Gronkowski)[14]. Le vice président en communication de la franchise, déclara que l'organisation pourrait éventuellement dans le futur réparer le dommage au trophée mais qu'actuellement, ils le conserveraient en l'état afin de pouvoir raconter cette histoire[15],[16].

Les équipes avec le plus de trophéesModifier

Le Super Bowl actuellement disputé en début du mois de février (initialement, il se jouait vers la mi-janvier) est le point d'orgue de la saison de football américain laquelle débute généralement au mois de septembre de l'année précédente. Par exemple, le Super Bowl 50 a été joué le 7 février 2016 et a couronné le champion de la saison 2015. Les années indiquées ci-après se rapportent à la saison et non à l'année au cours de laquelle eut lieu le Super Bowl.

 
Le président des Etats-unis, George W. Bush avec le trophée en juin 2006.

Les Steelers de Pittsburgh (1974, 1975, 1978, 1979, 2005, 2008) et les Patriots de la Nouvelle-Angleterre (2001, 2003, 2004, 2014, 2016, 2018) ont remporté à six reprises le trophée.

Les Cowboys de Dallas (1971, 1977, 1992, 1993, 1995) et les 49ers de San Francisco (1981, 1984, 1988, 1989, 1994) en ont remporté cinq (5).

Les Packers de Green Bay (1966, 1967, 1996, 2010) et les Giants de New York (1986, 1990, 2007, 2011) en ont eux remporté quatre (4).

Les Raiders d'Oakland (1976, 1980, 1983), les Redskins de Washington (1982, 1987, 1991) et les Broncos de Denver (1997, 1998, 2015) en ont remporté trois (3) chacun.

Aucune franchise n'a gagné le Super Bowl trois années consécutives. Deux équipes l'ont remporté à trois reprises en quatre années, les Cowboys de Dallas (1992, 1993, 1995) et les Patriots de la Nouvelle-Angleterre (2001, 2003, 2004). Une équipe a remporté, par deux fois, deux trophées en trois ans, les Patriots de la Nouvelle-Angleterre (2014, 2016) et (2016, 2018). Les Steelers de Pittsburgh ont remporté quatre trophées en six ans (1974, 1975, 1978, 1979).

La cérémonieModifier

Depuis le Super Bowl XXX en 1996, le trophée est remis au propriétaire de l'équipe gagnante sur le terrain après le match. Auparavant, il était remis dans le vestiaire de l'équipe gagnante. Une personnalité du réseau de télévision diffusant le match gère la cérémonie de présentation. Le commissaire de la NFL, le propriétaire, l'entraîneur et le quarterback (ou le MVP du match) de la franchise gagnante sont généralement présents sur le podium et reçoivent le trophée.

A partir du Super Bowl XL, un ancien joueur de la NFL (généralement le MVP d'un précédent Super Bowl) ou une haute personnalité de la ville où se joue le match, transporte le trophée jusqu'au centre du terrain tout en traversant la foule et en frôlant les joueurs de l'équipe gagnante. Joe Namath a rempli ce role à trois reprises.

Liste de joueurs ayant porté le trophée jusqu'au podium situé au milieu du terrain :

Notes et référencesModifier

  1. (en) Vince Lombardi Trophy, sur www.profootballhof.com
  2. a et b (en) « Vince Lombardi Trophy: A Tiffany Piece Money Can't Buy », ABC News,
  3. (en) « Let's Learn About the Vince Lombardi Trophy », Pittsburgh Post Gazette (consulté le 17 juin 2019)
  4. (en) Nix, Naomi, « Original Vince Lombardi trophy comes home to Newark », The Star-Ledger, (consulté le 7 janvier 2014)
  5. (en) Bruce, Horovitz, « Football's super prize reaches icon status », USA Today, (consulté le 19 janvier 2012)
  6. (en) Tanier, Mike, « Excess Reigns at Super Bowl and That's No Ballyhoo », The New York Times,
  7. (en) « Super Bowl Trophy », IX Games
  8. (en) Evan, Weiner, « Super Bowl XLV: Vince Lombardi wanted no part of the Super Bowl », United States Sports Academy, (consulté le 19 février 2012) : « The Jets apparently didn’t think too highly of the Tiffany Trophy the organization received for winning [Super Bowl III] »
  9. (en) Cliff, Christl, « Packers GM Thompson made all right moves », Rockford Register Star, (consulté le 19 février 2012) : « Packers General Manager Ted Thompson actually clapped his hands in celebration a few times, spoke a few words and helped hoist the Tiffany trophy with President Mark Murphy and coach Mike McCarthy »
  10. (en) « Vince Lombardi Trophy », sur NFL.com, Official Site of the National Football League, (consulté le 29 juillet 2013)
  11. (en) Shannon, George, « Let's Learn About: The Vince Lombardi Trophy », Pittsburgh Post-Gazette,
  12. (en) « Gronk leaves his mark: Dent in Lombardi Trophy », sur ESPN.com, (consulté le 17 avril 2019)
  13. (en) « The story behind the dent in the Super Bowl LIII Lombardi trophy », sur www.patriots.com (consulté le 17 avril 2019)
  14. (en) Reporter, Nora Princiotti-, « Gronk dented the Lombardi Trophy - The Boston Globe », sur BostonGlobe.com (consulté le 18 avril 2019)
  15. (en) « WATCH: Gronk dents new Lombardi Trophy », sur NBC Sports Boston, (consulté le 18 avril 2019)
  16. (en) « Rob Gronkowski dented Super Bowl trophy at Fenway », sur MLB.com (consulté le 18 avril 2019)