Ouvrir le menu principal

Tristan Lecomte, né en octobre 1973 à Reims, est le fondateur d'Alter Eco et de PUR Projet.

Sommaire

BiographieModifier

Né à Reims en 1973, d'un père militaire et d'une mère enseignante d'anglais, il est diplômé de HEC en 1996. Dans les mêmes années, en 1993, il crée l'association Solidarité France Népal, une association étudiante loi de 1901 à but humanitaire[1].

Il fait ses débuts chez L'Oréal en Corée du Sud. En 1998, il fonde Alter Eco, une marque pionnière de commerce équitable et biologique, et réussit à la faire distribuer par Monoprix. Il dirige l'entreprise de 1998 à 2011[1],[2].

Dès 2007, il lance des projets sociaux et environnementaux, notamment via l’agroforesterie, pour lutter contre le changement climatique et la déforestation. Cette démarche le mène à fonder PUR Projet en 2008 [3],[4],[5], entreprise sociale qui développe des projets de régénération et de préservation des écosystèmes en partenariat avec les communautés locales, et accompagne les entreprises dans l'intégration de la problématique du climat en utilisant l’approche de l’Insetting [3], qui consiste à compenser au sein même de sa chaîne de valeur tous les impacts de son activité liés au développement durable. Depuis fin 2013, il coordonne le développement de l’International Platform for Insetting (IPI) qui vise à aider au développement et à la certification des projets Insetting dans le monde entier. 

Pour l'édition 2014 des prix Pinocchio, l’ONG Les Amis de la Terre a nommé sa société PUR Projet dans la catégorie Greenwashing [6],[7], remettant en cause l'un des projets opérés par l'entreprise sociale, portant sur la conservation forestière (REDD+) au Pérou. Cette nomination a donné lieu à un vif débat entre les 2 entités, opposant deux visions divergentes du développement durable[8]. En 2016, grâce à l'effort de communautés locales et aux pouvoirs publics, ce projet de conservation est classé par l'UNESCO au sein d'une zone plus large comme "Réserve de Biosphère" [9].

Il est membre du conseil d'administration de la Fondation Chirac pour la paix et président de l’Association Fermes d’Avenir.

DistinctionsModifier

BibliographieModifier

  • Tristan Lecomte, Le pari du commerce équitable, Éditions d’Organisation, Paris, 2003 (ISBN 978-2708129252)
  • Tristan Lecomte, Le commerce équitable, Éditions Eyrolles, Paris, 2004 (ISBN 978-2708135482)
  • Tristan Lecomte, Le commerce sera équitable, Éditions d’Organisation-Eyrolles, Paris, 2007 (ISBN 978-2212538335)
  • Tristan Lecomte, Comment je suis devenu plus humain..., Flammarion, Paris, 2011 (ISBN 2081253666)[14])
  • Tristan Lecomte, Et si on remontait dans l'arbre ?, Éditions La Mer Salée, Paris, 2015 (ISBN 979-10-92636-08-6)

Notes et référencesModifier

  1. a et b Émilie Veyretout, « Tristan Lecomte, accélérateur écologique », Le Figaro,‎ (lire en ligne)
  2. Dalila Kerchouche, « Au Pérou la forêt c’est la vie », Le Figaro,‎ (lire en ligne)
  3. a et b (en-GB) Tim Smedley, « Forget carbon offsetting, insetting is the future », The Guardian,‎ (ISSN 0261-3077, lire en ligne)
  4. « Tristan Lecomte, celui qui murmure à l’oreille des multinationales », La Croix,‎ (lire en ligne)
  5. Cyrielle Hariet, « #PourUnMondeMeilleur - Tristan Lecomte, l’entreprenariat social », Paris Match,‎ (lire en ligne)
  6. « Prix Pinocchio : "La création d’un « marché carbone équitable » à l’image du commerce équitable crée la polémique" », sur www.amisdelaterre.org (consulté le 27 janvier 2017)
  7. « Pur Projet : bienvenue dans le monde (déjà controversé) de la « compensation carbone équitable » », Observatoire des multinationales (consulté le 27 janvier 2017)
  8. Marie Nicot, « Tristan Lecomte réagit aux critiques des Amis de la Terre », Le Journal du dimanche,‎ (lire en ligne)
  9. « Gran Pajatén : un projet d'agroforesterie déloge les mafias de la cocaïne », consoGlobe,‎ (lire en ligne)
  10. « Social Entrepreneurship at Davos », sur widgets.weforum.org (consulté le 27 janvier 2017)
  11. (en) « Tristan Lecomte | Ashoka.org », sur france.ashoka.org (consulté le 27 janvier 2017)
  12. « Tristan Lecomte parmi : "The 100 most influential people in the world" de TIME Magazine. », sur LEntreprise.com (consulté le 7 mars 2016)
  13. Gael García Bernal, « The 2010 TIME 100 - TIME », Time,‎ (ISSN 0040-781X, lire en ligne, consulté le 7 mars 2016)
  14. Lecomte, Tristan (1973-....)., Comment je suis devenu plus humain..., flammarion, (ISBN 2081253666, OCLC 758794537, lire en ligne)

Liens externesModifier