Tremoctopus

espèce de mollusques

Tremoctopus est un genre d'octopodes pélagiques. C'est le seul genre de la famille des Tremoctopidae.

Liste des espècesModifier

Ce genre comporte trois ou quatre espèces selon que T. gracilis est considérée comme espèce à part entière ou comme sous-espèce de T. violaceus :

La pieuvre Tremoctopus est immunisée contre le venin de la physalie et la femelle est connue pour arracher les filaments du siphonophore et s'en servir comme moyen de défense[1],[2].

Les pieuvres du genre Tremoctopus sont appelées en anglais blanket octopuses ("pieuvres-couvertures") en raison des longs filets transparents que les femelles portent entre certains de leurs tentacules. Si elle se sentent menacées, elles déploient leurs larges membranes qui s'étendent dans l'eau leur donnant une taille apparente beaucoup plus grande (elles peuvent aussi cracher de l'encre comme la grande majorité des céphalopodes).

Tremoctopus violaceus présente le dimorphisme sexuel le plus extrême du règne animal : les femelles peuvent atteindre deux mètres de long, alors que les mâles mesurent 2.4 cm de long[3]. La femelle pèse au moins 10.000 fois plus que le mâle et peut probablement peser 40.000 fois plus[4]. Le mâle possède un bras sexuel appelé hectocotyle qui se détache pendant l'accouplement (il est probable que le mâle meurt peu après celui-ci). La femelle garde celui-ci jusqu'à la fécondation. Elle peut transporter plus de 100.000 œufs dans une sécrétion calcaire attachée à la base de ses bras dorsaux qu'elle porte jusque l'éclosion[5].


Voir aussiModifier

Références taxinomiquesModifier

BibliographieModifier

  • (en) Mangold (1922-2003), K.M., Vecchione, M. & Young, R.E., 2008. Tremoctopodidae Tryon, 1879. Tremoctopus Chiaie 1830. Blanket octopus. Version 16 October 2008.

VidéoModifier

Notes et référencesModifier

  1. (en) Mangold (1922-2003), K.M., Vecchione, M. & Young, R.E., 2008. Tremoctopodidae Tryon, 1879. Tremoctopus Chiaie 1830. Blanket octopus. Version 16 October 2008. http://tolweb.org/Tremoctopus/20202/2008.10.16 in The Tree of Life Web Project
  2. (en) Everet C. Jones, « Tremoctopus violaceus Uses Physalia Tentacles as Weapons », Science, vol. 139, no 3556,‎ , p. 764-766 (DOI 10.1126/science.139.3556.764, lire en ligne)
  3. https://web.archive.org/web/20050119235052/http://www.rsnz.org/publish/nzjmfr/2002/061.php
  4. (en) « "Walnut-Size" Male Octopus Seen Alive for First Time », sur Animals, (consulté le 13 octobre 2020).
  5. http://tolweb.org/accessory/Tremoctopus_Eggs,_etc.?acc_id=2416