Travis McHenry

Travis McHenry
Travis de Westartica
Illustration.
Travis McHenry en 2015 en uniforme grand-ducal
Titre
Grand-Duc de Westartica
(Micronation)
En fonction depuis le
(20 ans, 7 mois et 29 jours)
Prédécesseur aucun
Biographie
Nom de naissance Travis McHenry
Date de naissance (42 ans)
Nationalité Américain

Travis McHenry est un micronationaliste américain, fondateur et créateur de deux entités micronationales, le Grand-duché de Westarctica et Calsahara, qui n'ont été reconnues par aucun gouvernement mondial.

En 2001, alors qu'il était marin dans la marine des États-Unis, McHenry a fondé la micronation portant le nom de Westarctica[1]. En 2004, il s'est nommé souverain du Grand-duché de Westarctica, qui était situé dans la région de Marie Byrd Land en Antarctique. Il a déclaré que cela profitait d'une lacune apparente dans le système du Traité sur l'Antarctique.

En 2006, après avoir appris que McHenry communiquait avec des gouvernements étrangers leur demandant de reconnaître la nation, la Marine l'a obligé à abdiquer[2]. Depuis , Westarctica revendique une population de 2 356 citoyens (dont aucun n'y vit réellement), et McHenry porte toujours le titre de "Grand-Duc"[3],[4].

En 2009, après que McHenry a quitté l'armée, il a acquis quelques hectares de terres rurales désertiques dans le sud de la Californie auprès de sa famille et a fondé Calsahara. McHenry l'a ensuite agrandi pour couvrir 117 acres. Un profil de 2015 dans le magazine Los Angeles a décrit le projet comme bon enfant, mais a déclaré : "Il est difficile de discerner si Calsahara est une entreprise sérieuse ou une blague absurdement à long terme."

Quelque temps avant 2011, McHenry a changé le nom de Westarctica de «Grand-Duché de Westarctica» en «Protectorat de Westarctica»[5].

En 2014, McHenry a fait de Westarctica une organisation à but non lucratif qui milite pour la protection de la faune antarctique et pour l'étude du changement climatique[6].

En , les deux micronations de McHenry ont été fusionnées lorsque Calsahara a été "annexée" par Westarctica devenant une "colonie" du territoire ouestarctique[7].

Travis McHenry est aujourd'hui l'un des micronationalistes les plus connus au monde, et celui ayant de plus d'influence, parmi les dirigeants de micronations antarctiques.

RéférencesModifier

  1. (en-US) Grant, « There are hundreds of 'micronations' you've never heard of », Public Radio International (consulté le )
  2. « Marine Américaine », Independent,‎
  3. Parker, « The Weird, Wild World of Micro-Nations Where Anybody Can Be King », Bloomberg, (consulté le )
  4. (en) Press, « Micronations conference brings together (fake) nations », New York Daily News, (consulté le )
  5. Mohammad Bahareth, Micronations : For Those Who Are Tired of Existing Incompetent Governments and Are Longing for Something New and Refreshing, iUniverse, , 236 p. (ISBN 978-1-4620-6926-2, lire en ligne), p. 2010
  6. AP, « Molossia and Vikesland? Leaders of (fake) nations gather in L.A. », CBS News,‎ (lire en ligne)
  7. « Colony of Calsahara », Westarctica (consulté le )

Liens externesModifier

Articles connexesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :