Traité de Fort Clark

Le traité de Fort Clark est un accord signé le à Fort Clark dans le territoire de Louisiane entre les Osages et les États-Unis. Il s'agit de l'un des premiers traités conclus avec les Amérindiens après l'achat de la Louisiane par les États-Unis.

En échange d'une protection des États-Unis contre leurs ennemis, les Osages devaient céder l'ensemble de leurs terres situées à l'est du fort, correspondant à une grande partie de l'État actuel du Missouri et de la partie de l'Arkansas située au nord de la rivière Arkansas.

Bibliographie modifier

  • (en) Donald L. Fixico, « Treaty with the Osage », dans Treaties with American Indians : an Encyclopedia of Rights, Conflicts, and Sovereignty, Santa Barbara, ABC-CLIO, , 958 p. (ISBN 978-1-57607-881-5, lire en ligne), p. 293.