Ouvrir le menu principal

Le Traité d'Oujda a été signé le entre le roi Hassan II du Maroc et le dirigent de la Libye Mouammar Kadhafi. Il a été approuvé par les électeurs marocains lors du référendum du 31 août, et par le Congrès général du peuple libyen[1]. Le but était de créer une « union d'états » entre les deux, et, finalement, de créer un « Grand Maghreb arabe »[1].

Le rapprochement entre la Libye et le Maroc a commencé dès 1983[2]. L'accord est finalement abrogé le par Hassan II[3].

Notes et référencesModifier

  1. a et b The Middle East and North Africa 2003 p806
  2. (en) « Libya: Between the Maghreb and black Africa », Strategic Survey, vol. 85, no 1,‎ 1985, p. 101-106 (DOI 10.1080/04597238408460658)
  3. (en) The Maghreb: After Oujda, Central Intelligence Agency, (lire en ligne)