Traité d'Helsinki

traite de coopération entre les pays nordiques
Traité d'Helsinki
Description de cette image, également commentée ci-après
Signataires du traité, de gauche à droite: Bjarni Benediktsson, Martti Miettunen, Helge Sivertsen (en), Herman Kling (sv).
Signature
Entrée en vigueur
Parties

Le traité d'Helsinki (finnois : Helsingin sopimus, suédois : Helsingforsavtalet) est un accord de coopération entre le Danemark, la Finlande, l'Islande, la Norvège et la Suède[1].

PrésentationModifier

Le Traité a été signé à Helsinki le et est entré en vigueur le . Il a été modifié en 1971, 1974, 1983, 1985, 1991 et 1995. Les modifications les plus récentes sont entrées en vigueur le .

Le traité définit le cadre de la coopération nordique au sein du Conseil nordique et du Conseil nordique des ministres.

Le préambule de l'accord stipule, entre autres, que les pays nordiques :

  • promouvront la communauté étroite qui existe entre les peuples nordiques tant dans la culture que dans le droit et la société ;
  • visent à mettre en œuvre des lois uniformes dans les pays nordiques de toutes les manières possibles ;
  • souhaitent renouveler et développer la coopération nordique à la lumière de la participation accrue des pays nordiques à la coopération européenne.

Chaque année, la signature est commémorée par le jour nordique (sv).

RéférencesModifier

  1. (fi + sv + da + is) « Helsingin sopimus », sur norden.org, Coopération nordique (consulté le )

Liens externesModifier

Articles connexesModifier