Tractopelle

Une[1] ou un[2] tractopelle est un engin de génie civil combinant un chargeur sur pneus et une pelleteuse. La pelle, de petite taille, est surtout destinée à des travaux légers (creusement de tranchées, ou en agriculture pour le ramassage du fumier).

Tractopelle JCB.

Cet engin est aussi appelé « chargeuse-pelleteuse »[3],[4], « rétrocaveuse » ou « pelle rétro ». Au Québec, le surnom « pépine » est très courant. En Suisse-romande, on l'appelle couramment « trax ».

HistoriqueModifier

En 1947, Wain-Roy Corporation développe et teste ce nouveau type de matériel de construction qui, au XXe siècle avec l'ajout d'une petite chargeuse à l'avant, est réalisé par JCB et baptisé « tractopelle ». En , Wain-Roy Corporation vend les tout premiers équipements hydrauliques montés sur un tracteur Ford Modèle 8N à la société Connecticut Light and Power Company pour la somme de 705 US$.[réf. nécessaire]

C'est le constructeur Case qui a produit la première tractopelle intégrée où tous les composants ont été fabriqués et garantis par le même fabricant[5].

DescriptionModifier

 
Schéma d'un tractopelle.

1) Porte accès cabine
2) Godet avant
3) Bras avec outil (ici benne preneuse)
4) Béquilles stabilisatrices
5) Cabine

Quelques fabricantsModifier

Notes et référencesModifier

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexesModifier