Ouvrir le menu principal

Le Towazugatari (とはずがたり) est un journal intime (nikki), forme très en vogue à l'époque Heian, de la dame de cour japonaise Nijō. Ce témoin historique de la vie de la cour à l'époque, rédigé à la fin du XIIIe siècle, fait partie des œuvres majeures de la littérature japonaise.

Publication françaiseModifier

Splendeurs et misères d'une favorite, Éditions Philippe Picquier, Collection Le Pavillon des corps curieux, 713 p. (2004) (ISBN 2-87730-719-0).

Voir aussiModifier