Ouvrir le menu principal
La basilique Notre-Dame-du-Saint-Cordon où le pèlerinage a lieu chaque année.

Le Tour du Saint-Cordon est une procession qui a lieu chaque année à Valenciennes le deuxième dimanche de septembre.

Sommaire

La légende du Saint CordonModifier

En l'an 1008, la peste ravageait le Valenciennois. Selon les chroniques, les habitants, terrorisés, s'en remirent aux mains divines et prièrent la Vierge Marie de leur venir en aide. Le dernier jour d'août, le moine ermite appelé Bertholin fut visité par la Vierge Marie qui lui demanda de regrouper les habitants pour prier près de l'église qui lui était consacrée. Après sept jours, Notre-Dame apparut, accompagnée de nombreux anges, portant un cordon écarlate. Elle demanda aux anges d'entourer la ville et ses faubourgs de ce cordon, puis tous disparurent lorsque ce fut fait. Elle réapparut aussitôt au moine Bertholin et lui demanda d'organiser dès le lendemain, et chaque année, une procession le long du tracé du cordon. La contagion cessa et tous les malades furent guéris. Dès l'année suivante, le pèlerinage fut mis en place. Il est possible que la peste n'ai jamais menacé la ville de Valenciennes, car en latin peste signifie fléau, peut-être qu'une autre maladie est entrée dans la légende en prenant le nom de peste.

Le pèlerinageModifier

Fixée au départ tous les 8 septembre (jour où l'on célèbre la nativité de Notre Dame), la date du tour devint mobile et fut placée le deuxième dimanche de septembre. Le tour part en principe de la basilique Notre-Dame-du-Saint-Cordon, puis s'étend sur 18 kilomètres avec de nombreux arrêts autour de la ville. Les royers portent la statue de la vierge, tenant le cordon. La ville est décorée à ses couleurs (bleu ciel et blanc). Des milliers de personnes participent chaque année à ce tour, ou au plus petit, organisé le matin pour ceux qui ne peuvent pas suivre le grand tour.

Le pèlerinage est avant tout festif, et regroupe toutes les classes d'âge: des personnes âgées qui le suivent par tradition et ferveur aux enfants qui se retrouvent pour une journée de recueillement. La présence des associations catholiques y est forte, et des pèlerins de tout le diocèse sont présents.

Le petit tour démarre à la suite de la messe solennelle de 9 h et suit les anciennes fortifications de la ville (boulevards actuels) et le grand tour part à 11 h 30 pour revenir en ville vers 17 h 30. De nombreux arrêts aux églises qui jalonnent le parcours sont organisés pour prier, pour donner le temps aux moins rapides de rejoindre les autres, et pour donner la possibilité aux pèlerins de rendre hommage à la vierge, en embrassant son habit ou en touchant sa main ou le cordon de sa statue. L'Ave Maria résonne tout le long de la journée et les bougies appellent d'autres pèlerinages (Lourdes, Fatima, ...)

MillénaireModifier

Le tour du Saint Cordon est l'un des seuls pèlerinages au monde à avoir atteint le millénaire et à toujours exister.

La commémoration s'est étalée sur une année, en partie en raison de travaux importants non terminés à la basilique : en septembre 2008 a donc été célébré le millième anniversaire des apparitions, et en 2009, celui du Tour du Saint Cordon.

Notes et référencesModifier

Voir aussiModifier