Ouvrir le menu principal
Tour Pacific
Tour Pacific.JPG
Histoire
Architecte
Kishō Kurokawa et Mieko INOUE pour la conception et Marc Mussche pour la réalisation
Construction
1992
Usage
Bureaux
Architecture
Hauteur de lʼantenne
Hauteur du toit
90 m
Hauteur du dernier étage
Surface
55 800 m2
Étages
25
Nombre dʼascenseurs
13
Localisation
Adresse
Coordonnées
Localisation sur la carte des Hauts-de-Seine
voir sur la carte des Hauts-de-Seine
Red pog.svg
Localisation sur la carte de France
voir sur la carte de France
Red pog.svg

La tour Pacific (aussi appelée Arcelor) est un gratte-ciel de bureaux situé dans le quartier d'affaires français de la Défense (précisément à Puteaux, dans le quartier de la Défense 7). La Tour, qui a l'origine portait le nom de Japan Tower, est l'une des nombreuses réalisations de la SARI de Christian Pellerin, qui en avait confié la conception au duo Kurokawa-Inoue en 1986. La réalisation en a été faite par la SARI Ingénierie et Marc Mussche Architecte

Ce bâtiment présente la particularité d'avoir une façade plane et une façade courbe, forme qui avait déjà été utilisée à la Défense (tour Sequoia). La tour a été évidée en son centre pour permettre à une passerelle piétonne de rejoindre de l'autre côté de la RD 914 (ex-RN314) la tour Kupka, qu'on pourrait qualifier de « sœur jumelle » de la Pacific car présentant la même forme.

Cette tour a notamment hébergé le siège d'Usinor, devenu ensuite Arcelor, de 1996 (?) à avril 2006. La Société générale a repris ces bureaux en 2006.

En mai 2013, le groupe québécois Ivanhoe-Cambridge, branche immobilière de la Caisse des dépôts du Québec, et propriétaire de la tour[1], l'a vendue 215 millions d'euros à un groupe américain[2].

Sommaire

DescriptionModifier

Quelques entreprises installées dans la tour :

IconographieModifier

  Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Notes et référencesModifier

Voir aussiModifier