Ouvrir le menu principal

Tour Heyblot

tour à Bar-le-Duc (Meuse)
Tour Heyblot
Bar-le-Duc-Tour Heyblot.jpg
La Tour Heyblot.
Présentation
Destination initiale
Style
Médiéval
Construction
XIVe siècle
Propriétaire
Privé
Statut patrimonial
Localisation
Pays
Région
Département
Commune
Adresse
45 rue des Ducs-de-Bar
Coordonnées

Géolocalisation sur la carte : Meuse

(Voir situation sur carte : Meuse)
Point carte.svg

Géolocalisation sur la carte : Bar-le-Duc

(Voir situation sur carte : Bar-le-Duc)
Point carte.svg

La Tour Heyblot est une ancienne tour fortifiée située à Bar-le-Duc dans le département de la Meuse en région Lorraine.

Construite au Moyen Âge (XIVe siècle), elle est l'un des rares vestiges des fortifications de la Ville Haute.

Elle est classée aux monuments historiques depuis le 25 juin 1930.

PrésentationModifier

La Tour Heyblot est une ancienne tour fortifiée demi-circulaire construite en pierre calcaire, et située à la Ville Haute, à l'ouest du quartier Renaissance[1],[2]. Ses murs sont épais de 70 à 95 centimètres[2]. Ses ouvertures rectangulaires sont garnies de corbeaux[1], et une amorce de courtine lui est accolée[3]. La tour est aujourd'hui plus basse qu'elle ne l'a été[2].

Son nom est tiré de celui de la famille qui en a été propriétaire pendant plusieurs générations[1].

HistoriqueModifier

La Tour Heyblot est construite au XIVe siècle durant le Moyen Âge[1], et fait alors partie du mur d'enceinte de la Ville Haute[2].

En 1670, le roi de France Louis XIV ordonne le démantèlement des fortifications du château et de la ville. La tour est l'un des rares édifices à être épargnés avec la Tour de l'Horloge et le Neuf-Castel[4].

La Tour Heyblot et l'amorce de courtine sont classées monuments historiques le 25 juin 1930[3].

En 1962, elle est sauvée de la démolition par une souscription publique[5].

Notes et référencesModifier

  1. a b c et d Harbulot 2003, p. 148
  2. a b c et d Jean-Luc Flohic (direction) et al., Les patrimoines des communes de la Meuse, t. 1, Paris, Flohic Éditions, coll. « Les patrimoines des communes de France », , 608 p. (ISBN 2-84234-0744, notice BnF no FRBNF37193403), « Bar-le-Duc », p. 89
  3. a et b « Tour Heyblot », sur la plateforme ouverte du patrimoine, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  4. Harbulot 2003, p. 11
  5. Georges Weill et Jean Schmitt, Bar-le-Duc : ville haute, ville basse : guide touristique : notices historiques et archéologiques, Bar-le-Duc, Société des lettres, sciences et arts, , 95 p. (notice BnF no FRBNF33221497), p. 40

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

BibliographieModifier

  • Jean-Pierre Harbulot (introduction) et al., Bar-le-Duc : Ville d'art et d'histoire, Bar-le-Duc, Serge Domini, , 160 p. (ISBN 2-912645-57-3)

Article connexeModifier

Lien externeModifier