Ouvrir le menu principal

Tonnerre du Nord (North Thunder en anglais, en arabe : رعد الشمال) est un exercice militaire conjoint ayant lieu du au [3],[4] en Arabie saoudite, avec la participation de 20 pays arabes et islamiques membres de l'Alliance militaire islamique. Cette alliance est composée de l'Arabie saoudite, de l'Égypte, des Émirats arabes unis, de Bahreïn, de la Turquie, du Soudan, de la Jordanie, du Pakistan, du Qatar, de Koweït, du Maroc, du Tchad, des Comores, de la Tunisie, d'Oman, du Yémen, de Djibouti, des Maldives, de la Mauritanie et du Sénégal[5]. Des médias indiquent qu'il impliquerait entre 150 000 et 250 000 soldats selon les sources[6],[7] ce qui est largement exagéré selon les spécialistes en affaires militaires.

Sommaire

ObjectifsModifier

Effectifs impliquésModifier

Manœuvres exécutéesModifier

Notes et référencesModifier

Voir aussiModifier