Tomka

Terrain d'essai de gaz chimiques de la Reichswehr et de l'Armée Rouge en Union Soviétique

Tomka était le nom de code allemand d'un terrain d'essai d'armes pour la Reichswehr et l'Armée rouge en Union soviétique, situé à environ 15 kilomètres à l'ouest de la ville de Volsk près de l'actuelle Chikhany et à environ 750 kilomètres au sud-est de Moscou.

Personnel allemand de la zone d'essai d'armes chimiques gaz « Tomka ».

HistoriqueModifier

De 1928 à 1933, l'inspection de l'artillerie de la Reichswehr organise en coopération avec l'armée soviétique un centre de développement et de formation dans le domaine de la guerre chimique. L'Allemagne ne pouvant disposer d'armes chimiques depuis la Première Guerre mondiale, cet accord est resté strictement secret et est moins connu que les bases proches de Kazan (chars) et Lipetsk (aviation). À Tomka les essais concernent principalement le gaz moutarde, le diphosgène et les composants du gaz « croix bleue » (Blaukreuz).

Le centre est dirigé par Iakov Fichman (ru) et les chimistes allemands Alexander von Grundherr et Ludwig von Sicherer.

Après 1933, le site a été utilisé par l'Armée rouge et renommé « Volsk-18 » ou « Chikhany-2 ». Il est devenu un des centres les plus importants de Russie pour le développement d'agents chimique et de mesures de protection contre les armes ABC.

BibliographieModifier

  • (de) Henning Sietz, « Es riecht nach Senf! », Die Zeit, no 26,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  • Christian Schmidt: Das achte Dorf. In: Neue Zürcher Zeitung. 8. Juni 1996, p. 77 (zeitungsarchiv.nzz.ch [consulté le ]).
  • Manfred Zeidler: Reichswehr und Rote Armee 1920–1933. Oldenbourg, München 1993, (ISBN 978-3-486-56093-0).
  • Lev Aleksandrovich Fedorov: Chemical Weapons in Russia: History, Ecology, Politics. 1994 (fas.org [consulté ]).

SourceModifier