Ouvrir le menu principal

Tombeau de Baudelaire

Le Tombeau de Baudelaire est un texte critique publié par Pierre Jean Jouve, d'abord aux Éditions de la Baconnière en 1942, puis, après une complète réécriture, aux Éditions du Seuil en 1958.

Historique du texteModifier

  • En 1942, Jouve publie un important essai sur Baudelaire, sous le titre Tombeau de Baudelaire.
  • Il le réédite l'année suivante sous le titre Défense et illustration en l'accompagnant d'autres études sur des écrivains (Nerval, Rimbaud) et des artistes (Courbet, Delacroix) qui « défendent et illustrent » la grande culture française alors menacée par l'Occupation allemande et la Collaboration vichyssoise.
  • En 1946, Jouve donne une nouvelle version, abrégée de Défense et Illustration, où son étude sur Baudelaire est conservée.
  • En 1958, il réédite sous le titre Tombeau de Baudelaire une nouvelle version de Défense et Illustration où son étude sur Baudelaire est complètement réécrite.

Sommaire de Défense et Illustration de 1943Modifier

  • « Vivre libre ou mourir »
  • « Tombeau de Baudelaire »
  • « Delacroix »
  • « Le Quartier de Meryon »
  • « Origine de notre poésie »
    • « Gérard de Nerval »
    • « Jean Arthur Rimbaud »
    • « Stéphane Mallarmé »
  • « Images du XIIIe »
  • « Chants de la Liberté »
  • « Un Tableau de Courbet »

Sommaire du Tombeau de Baudelaire de 1958Modifier

  • « Tombeau de Baudelaire », « réécrit entièrement », écrit Jouve dans une « Notice bibliographique » datée de 1957.
    • « Spiritualité et Esprit du Mal »
    • « Les Masques »
    • « La Douleur »
    • « Achèvements »
  • « Delacroix »
  • « Le Quartier de Meryon »
  • « Un Tableau de Courbet »

BibliographieModifier

Les différentes éditions du Tombeau de Baudelaire de Pierre Jean Jouve :

Article connexeModifier