Thundra

personnage de bandes dessinées

Thundra
Personnage de fiction apparaissant dans
Fantastic Four.

Alias Aucun[1]
Naissance le Centre de Procréation, Grand Milago, République du Midwest, République Unifiée des Sœurs d’Amérique du Nord, Terre-715[1]
Origine Femizonia (Terre-715)
Sexe Femme
Espèce Humaine altérée
Cheveux Roux[1]
Yeux Verts[1]
Activité Souveraine, autrefois guerrière, lutteuse professionnelle, championne de son monde ; citoyenne de la République Unifiée des Sœurs d’Amérique du Nord (Terre-715), citoyenne par alliance de Polémachus[1]
Caractéristique
  • Capacités physiques génétiquement améliorées au summum des capacités humaines
  • Combattante à mains nues et armée experte
Arme favorite Épée et chaîne métallique lestée
Pouvoirs spéciaux
  • Force et résistance surhumaines, durabilité surhumaine, rapidité, dextérité, longévité, vieillissement hyper ralenti
Adresse Actuellement Polémachus ; autrefois sur la Terre-715 (Femizonia), pendant un temps aux États-Unis de la Terre-616[1]
Taille et poids 2,18 m pour 160 kg[1]
Famille Mariée ou séparée
Lyra (« Miss Hulk », fille), Supéria (prétendue ancêtre), Arkon le Magnifique (époux ou ex-époux)[1]
Affiliation Ancien membre des Libératrices (Lady Liberators), des Terrifics, des Catcheuses, ancien agent de la Roxxon Oil Company, de la République des Sœurs ; ancienne alliée du Hulk rouge et des Quatre Fantastiques[1]

Créé par Roy Thomas
John Buscema
Première apparition (en) Fantastic Four (vol. 1) #129
(décembre 1972, par Roy Thomas et Gerry Conway)

(fr) Spécial Strange no 5
(août 1976, avec Giant-Size Super Stars #1 ; Fantastic Four #120 a été publié dans Nova no 38 en mars 1981)[1]

Éditeurs Marvel Comics

Thundra est une anti-héroïne évoluant dans l'univers Marvel de la maison d'édition Marvel Comics. Créé par le scénariste Roy Thomas et le dessinateur John Buscema, le personnage de fiction apparaît pour la première fois dans le comic book Fantastic Four (vol. 1) #129 en décembre 1972.

Le personnage est une guerrière puissante aux cheveux roux, issue d'un futur avancé où les femmes ont pris le pouvoir.

Thundra a été classée 62e des 100 femmes les plus sexy des comics par le Comics Buyer's Guide[2].

Biographie du personnageModifier

Thundra vient d'un futur alternatif, dans un XXIIIe siècle où les Fémizones, des guerrières semblables à des Amazones, ont pris le pouvoir sur Terre qu'elles ont rebaptisé « Femizonia ». Elle est l'une des plus puissantes Fémizones, génétiquement améliorée et entraînée dès son plus jeune âge au combat et à la stratégie militaire[3].

Elle est envoyée au XXe siècle pour affronter l'homme considéré comme le plus puissant combattant de la planète : la Chose, afin d'écrire son nom dans l'histoire et permettre la fin de la guerre entre les Fémizones et les combattants de Machus, des extraterrestres machistes[3].

Elle rejoint temporairement les Terrifics afin de pouvoir affronter les Quatre Fantastiques, mais une fois son duel avec la Chose terminé et remporté, elle abandonne le groupe de vilains et se range aux côtés des Quatre Fantastiques[4]. Elle reste longtemps aux côtés du groupe, développant une relation forte avec la Chose.

Elle s'associe ensuite avec Miss Hulk, la Femme invisible et la Valkyrie pour former le groupe de super-héroïnes : les Libératrices (en) (Lady Liberators)[5]. Elles ont notamment affronté le Hulk Rouge[6].

Pouvoirs, capacités et équipementModifier

Thundra a subi une thérapie génétique afin d'améliorer ses capacités physiques, lui donnant notamment une force et une résistance surhumaines. La thérapie a aussi amélioré ses réflexes, sa vitesse et son endurance qui sont aux limites supérieures des capacités humaines[1].

En complément de ses pouvoirs, elle a suivi un entraînement physique intense dans sa jeunesse lui permettant de gérer la douleur. Rompue au combat à mains nues, elle maîtrise aussi l'escrime, mais son arme de prédilection est une chaîne métallique lestée, qu'elle porte attachée à son avant-bras gauche[1].

  • Thundra possède une force surhumaine lui permettant de soulever (ou d'exercer une pression équivalente à) 60 tonnes[1].
  • Elle possède aussi une résistance surhumaine aux blessures, pouvant encaisser les coups de la Chose, voire l'impact de balles de petit calibre sans être blessée ou subir de marques[1].

Versions alternativesModifier

En 2008, dans le one-shot Hulk: Raging Thunder de Jeff Parker et Mitch Breitweiser, une version alternative de Thundra voyage dans le temps pour récupérer des échantillons de cellules de Hulk.

De retour à son époque, des scientifiques l'inséminent avec les cellules de Hulk. La guerrière donne naissance à une fille, Lyra, qui possède des capacités physiques accrues similaires à Hulk ou à Miss Hulk. Elle utilise d'ailleurs le nom de code de cette dernière[7].

Analyse et réception critiqueModifier

Comme Mantis, Power Girl et d'autres super-héroïnes libérées qui ont fait suite au mouvement de libération des femmes des années 1960, Thundra est un stéréotype de la « super-garce ». Elle se lance souvent dans une guerre des sexes en affirmant sa supériorité féminine[8]. Le personnage peut être également considéré comme un stéréotype de la guerrière amazone, engendré dans les comics par Wonder Woman.

Ce genre de personnage est souvent à la limite entre le modèle féminin fort et le fantasme masculin de la femme dominatrice[9].

Apparitions dans d'autres médiasModifier

  Sauf indication contraire ou complémentaire, les informations mentionnées dans cette section peuvent être confirmées par la base de données IMDb.

TélévisionModifier

Jeux vidéoModifier

  • 2012 : Marvel: Avengers Alliance disponible sur Facebook[11].

Notes et référencesModifier

  1. a b c d e f g h i j k l m et n « Encylopédie - Thundra », marvel-world.com (consulté le 28 juin 2020).
  2. (en) Brent Frankenhoff, 100 Sexiest Women in Comics, Krause Publications, , 64 p. (ISBN 1-4402-2988-0, lire en ligne), p. 42.
  3. a et b (en) Jeff Christiansen, « Femizons », sur marvunapp.com, the Appendix to the Handbook of the Marvel Universe (consulté le ).
  4. (en) Brent Frankenhoff, Dangerous Curves : Comics' Sexiest Bad Girls, Krause Publications, , 64 p. (ISBN 9781440234958, lire en ligne).
  5. (en) « Preview: She-Hulk #34 », sur comicbookresources.com, Comic Book Resources, (consulté le ).
  6. (en) Timothy Callahan, « Review: Hulk #8 », sur comicbookresources.com, Comic Book Resources, (consulté le ).
  7. (en) Dave Richards, « War of the Sexes: Van Lente Talks All-New Savage She-Hulk », sur comicbookresources.com, Comic Book Resources, (consulté le ).
  8. (en) Mike Madrid, The Supergirls : Fashion, Feminism, Fantasy, and the History of Comic Book Heroines, Exterminating Angel Pres, , 334 p. (ISBN 9781935259008, lire en ligne).
  9. (en) Gina Renée Misiroglu et David A. Roach, The Superhero Book : The Ultimate Encyclopedia of Comic-book Icons, Visible Ink Press, , 725 p. (ISBN 9781578591541, lire en ligne), p. 214.
  10. (en) Steve Sunu, « REVIEW: "Ultimate Spider-Man - Great Power" », sur comicbookresources.com, Comic Book Resources, (consulté le ).
  11. (en) Michael Strauss, « Best Strategies for Thundra in Marvel: Avengers Alliance », sur voices.yahoo.com, Yahoo! Voices, (consulté le ).

Liens externesModifier