Ouvrir le menu principal

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir The World Is Mine.
The World Is Mine

ザ・ワールド・イズ・マイン
(Za wārudo izu main)
Type Seinen
Manga
Auteur Hideki Arai
Éditeur (ja) Shogakukan
(fr) Casterman (Sakka)
Prépublication Drapeau du Japon Weekly Young Sunday
Sortie initiale 1997 – 2001
Volumes 14

The World Is Mine (ザ・ワールド・イズ・マイン, Za wārudo izu main?) est un manga d'Hideki Arai. Il a été prépublié dans le magazine Weekly Young Sunday de l'éditeur Shogakukan entre 1997 et 2001, et a été compilé en un total de quatorze tomes. En France, le manga est édité en intégralité chez Sakka, branche de Casterman.

Ce manga est sujet à beaucoup de controverses au Japon, en raison de sa violence très crue et de ses personnages très cruels.

Sommaire

SynopsisModifier

L'histoire conte les aventures de deux compagnons, Mon-chan et Toshi, dont l'occupation consiste à poser des bombes en forme d'extincteurs, partout où ils passent. En parallèle, on suit les ravages que provoque un gigantesque ours brun. En apprenant l'existence d'Higumadon, Mon-chan décide de faire un concours pour voir qui de lui ou de l'ours géant est le plus destructeur.

Personnages principauxModifier

Mon-Chan
Le leader du duo et le plus instable des deux. Mon-chan est un personnage exubérant et excentrique, hurlant, bougeant sans cesse, riant comme un forcené. Il parle rarement et lorsqu'il le fait, il crie plus qu'il ne parle. Il semblerait que seul le chaos le motive, il tue sans état d'âme et viole même parfois. Il s'amuse régulièrement de la faiblesse de Toshi, mais puisqu'il est lui-même incapable de fabriquer des bombes, il le protège tant bien que mal. À noter que son nom est bien Mon, le suffixe de « -chan » est bizarre car il est plus facilement féminin.
Toshi
Le compagnon de Mon-chan, nettement plus « normal ». C'est quelqu'un d'assez pleutre par rapport à Mon-chan, il pleure souvent et se refuse à tuer des gens. Toutefois, c'est l'artificier du duo et il peut se montrer dur parfois (cf : lorsqu'il torture, en criblant de balles, mais sans l'achever, l'officier qui l'avait passé à tabac). Pour lui Mon-chan est plus que son ami, c'est son mentor et son protecteur, il sait que malgré ses actions irrationnelles, il finira toujours par le sauver (cf : Toshi se fait livrer à la police par Mon-chan, puis se fait sauver brutalement par ce dernier). Il lui arrive de se travestir pour passer inaperçu.
Higumadon
L'ours brun géant de plus de huit mètres de haut (à quatre pattes), qui est arrivé au Japon à la nage et qui se livre à une orgie de destruction dans tout le pays. Mon-Chan fait un concours avec lui pour voir qui parviendra à créer le plus de chaos, mais ça, Higumadon n'en a pas conscience évidemment. Il est chassé par de nombreuses personnes. Son nom signifie littéralement Ours Brun.

MangaModifier

Liste des chapitresModifier

RééditionModifier

En 2006, l'éditeur Enterbrain a réédité au Japon l'intégralité de la série en 5 volumes[1] de plus de 600 pages chacun. Cette nouvelle édition intègre de nouvelles couvertures, les pages d'ouverture en couleur, un long entretien de l'auteur, des pages inédites, etc.

RéférencesModifier

AnnexesModifier

DocumentationModifier

  • Paul Gravett (dir.), « De 1990 à 1999 : The World Is Mine », dans Les 1001 BD qu'il faut avoir lues dans sa vie, Flammarion, (ISBN 2081277735), p. 677.

Liens externesModifier