Ouvrir le menu principal

The Rising Sun: The Decline and Fall of the Japanese Empire, 1936–1945 est un ouvrage de l'historien américain John Toland, publié par Random House en 1970[1], couronné en 1971 du prix Pulitzer de l'essai[2]. Il est republié par Random House en 2003[3].

Chronique de l’ascension et de la chute de l'empire du Japon pendant la Seconde Guerre mondiale, de l'invasion de la Mandchourie et de la Chine jusqu'aux bombardements atomiques de Hiroshima et Nagasaki, du point de vue japonais, il s'agit selon les mots de l'auteur d'« une saga factuelle de personnes prises dans le flot de la guerre la plus écrasante de l'humanité, rapportée telle qu'elle s'est déroulée, embrouillée, ennoblie, honteuse, frustrante, pleine de paradoxes »[3].

Notes et référencesModifier

  1. John Toland, The Rising Sun: The Decline and Fall of the Japanese Empire, 1936-1945, Random House, (ISBN 0-394-44311-X)
  2. « Pulitzer Prize Winners: General Non-Fiction », pulitzer.org (consulté le 28 février 2008)
  3. a et b John Toland Toland, The Rising Sun: The Decline and Fall of the Japanese Empire, 1936-1945, Random House, (ISBN 978-0-8129-6858-3, lire en ligne)

Source de la traductionModifier