Ouvrir le menu principal

The Osborne Family Spectacle of Dancing Lights

The Osborne Family Spectacle of Dancing Lights
Image illustrative de l’article The Osborne Family Spectacle of Dancing Lights
Autre(s) nom(s) The Osborne Family Spectacle of Lights
Localisation
Parc Disney's Hollywood Studios
Zone Streets of America
Lieu Lake Buena Vista (Floride), Drapeau des États-Unis États-Unis
Ouverture
Fermeture
Données techniques
Type Spectacle nocturne

The Osborne Family Spectacle of Dancing Lights est un ancien spectacle nocturne présenté pendant les saisons hivernales aux Disney's Hollywood Studios du Walt Disney World Resort, en Floride. Il y fut présenté de 1995 à 2016[1].

Sommaire

HistoireModifier

La créationModifier

Jennings Osborne (1943-2011)[2],[3],[4] fonda, avec sa femme Mitzi, l'"Arkansas Research Medical Testing Center"[5] à Little Rock, Arkansas en 1968[6]. Le succès de l'entreprise lui a permis, ainsi qu'à son épouse, d'acheter un grand domaine en plein cœur de la ville en 1976. En 1980, les Osborne ont eu une fille, Allison Brianne Osborne, surnommée Breezy.

En 1986, Breezy demande à son père s'ils pouvaient décorer leur maison de lumières. Osborne accepte et installe 1000 lumières autour de leur maison. Années après années, la décoration est enrichie de plus en plus de guirlandes lumineuses[7]. Osborne fini par acheter les deux propriétés adjacentes à la sienne et continue la mise en lumières de celle-ci.

En 1993, il compte plus de trois millions de lumières. L'installation devient extrêmement populaire à la fois dans l'Arkansas et dans le monde entier. Des équipes de journalistes se rendent régulièrement sur place pour filmer l'installation. Comme leur maison était située dans l'une des rues les plus achalandées de Little Rock, elle a causé de graves problèmes de circulation et beaucoup de plaintes.

En 1993, les guirlandes étaient allumées 35 jours pendant la période de Noël, du coucher du soleil à environ minuit tous les jours. Six voisins ont intenté une action en justice. Osborne a répondu en ajoutant trois millions de feux supplémentaires[8]. Le tribunal du comté a ordonné une injonction contre l'affichage, en le limitant à 15 jours et en ordonnant qu'il ne soit allumé que de 19 heures à 22h30. Osborne a fait appel devant la Cour suprême de l'Arkansas et a perdu, puis en 1994 à la Cour suprême des États-Unis, où le juge Clarence Thomas a refusé d'arrêter l'ordre. En 1995, la Cour suprême de l'État a complètement fermé l'installation.

Les Osbornes ont gardé des décorations lumineuses, mais à une échelle beaucoup plus petite jusque dans les années 2000.

Accord avec DisneyModifier

L'histoire du procès à propos de cette installation de lumières de Noël attira l'attention nationale et plusieurs villes firent des offres pour accueillir l'exposition. Le directeur de projet de Walt Disney World, John Phelan, contacta l'avocat d'Osborne pour proposer de déménager l'installation à Orlando, et en discuta finalement avec Jennings Osborne lui-même. Il est alors intrigué par l'offre, mais comprend d'abord que Disney souhaite transposer l'installation dans une rue résidentielle d'Orlando. Ce que Phelan lui propose en fait est d'intégrer ses décorations lumineuses sur "Residential Street", une zone de back-lot dans le parc d'attraction Disney's Hollywood Studios (alors connu sous son nom d'origine, Disney-MGM Studios). Appréciant le lieu et réalisant où l'installation serait faite, Osborne accepte l'offre de Disney. Le public découvre le spectacle baptisé "The Osborne Family Spectacle of Lights" en 1995.

Évolution et améliorationsModifier

 
Streets of America en décembre 2014.

L'installation initiale reprenait les lumières d'origine de la famille Osborne, mais a été complété dans les années suivantes de plus de cinq millions de lumières. L'ensemble était composé de plus de 16 km d'éclairage. Les lumières étaient allumées au crépuscule chaque nuit, de la mi-novembre à la première semaine de janvier et nécessitait 800 000 watts d'électricité.

En 2004, le parc commence la construction d'une nouvelle aréne pour le spectacle Light, Motors, Action! Extreme Stunt Show. Une partie de la construction comprend la démolition de "Residential Street", ce qui nécessite un déménagement de l'installation vers la New York Street (maintenant connu sous le nom de Streets of America). À l'occasion, les studios ajoutent un effet de neige artificielle avec 33 canons à neige.

En 2005, Osram Sylvania devient le sponsor principal de l'installation, dans le cadre de négociations à long terme de la société mère avec les parcs à thème de la Walt Disney Company, incluant les attractions Spaceship Earth et IllumiNations : Reflections of Earth à Epcot.

Pour l'édition 2006, le système est amélioré pour permettre une programmation d'allumage électronique. Cette nouvelle installation permet de chorégraphier l'ensemble comme un véritable spectacle, synchronisé sur une partition musicale.

En 2011, l'installation subi une révision majeure. Toutes les lumières sont échangées contre des lumières LED.

Siemens est devenu le nouveau sponsor du spectacle en 2013[9],[10] en remplacement de Sylvania. Le 11 septembre 2015, Disney a annoncé la dernière saison d'exploitation du spectacle[11],[12],[13]. La dernière représentation a eu lieu le 6 janvier 2016[14].

GalerieModifier

Chansons utilisées pour la synchronisationModifier

RéférencesModifier

  1. « The Osborne Family Spectacle of Dancing Lights presented by Siemens » [archive du ], sur disneyworld.com, Walt Disney World (consulté le 30 novembre 2014)
  2. « Jennings Osborne dies following long illness », sur katv.com, KATV (consulté le 11 septembre 2015)
  3. Stephen Miller, « An Ostentatious Provider of Well-Lit Christmases », sur wsj.com, Wall Street Journal (consulté le 11 septembre 2015)
  4. « Jennings Osborne Obituary », sur legacy.com, Macon Telegraph (consulté le 11 septembre 2015)
  5. E. Sue Terhune, « Famous Unrelated (as far as we know) Osbornes », sur ancestry.com (consulté le 11 septembre 2015)
  6. Mark Friedman, « Medical testing labs on track to open soon », sur thefreelibrary.com, The Free Library by Farlex (consulté le 11 septembre 2015)
  7. Jennings Osborne Family
  8. « 1 man's festival of lights is some neighbors' eyesore », sur articles.baltimoresun.com, Baltimore Sun (consulté le 11 septembre 2015)
  9. Jerry Jackson, « Siemens signs on as Disney sponsor », sur articles.orlandosentinel.com, Orlando Sentinel (consulté le 13 décembre 2015)
  10. « Siemens and The Walt Disney Company Announce Strategic Alliance; Siemens Will Sponsor Attractions and Implement New Technologies across a Range of Disney Businesses », sur businesswire.com, BusinessWire (consulté le 13 décembre 2015)
  11. (en) Mike Westfall, « Disney World discontinuing Osborne Family Spectacle of Dancing Lights », sur baynews9, (consulté le 16 mars 2016)
  12. (en) Associated Press, « Disney World to End Osborne Family Christmas Lights », sur NBC Miami, (consulté le 16 mars 2016)
  13. Thomas Smith, « Osborne Family Spectacle of Dancing Lights: Celebrate a De‘light’ful Holiday Tradition One More Time », sur disneyparksblog.com, Disney Parks (consulté le 11 septembre 2015)
  14. « BREAKING: Osborne Family Spectacle of Dancing Lights Extended Until Wednesday », WDW News Today (consulté le 4 janvier 2016)

Voir aussiModifier

Lien externeModifier