Ouvrir le menu principal

The Interceptor

Genre Drame
Création Tony Saint
Production Tony Saint
Acteurs principaux O. T. Fagbenle
Ewan Stewart
Lorraine Ashbourne
Anna Skellern
Jeany Spark
Trevor Eve
Musique Paul Thomson
Pays d'origine Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Chaîne d'origine BBC One
Nb. de saisons 1
Nb. d'épisodes 8
Durée 60 minutes
Diff. originale

The Interceptor est une série télévisée dramatique britannique diffusée sur la BBC One du 10 juin au 29 juillet 2015. Mal accueilli par la critique, ce polar dramatique de huit épisodes suit l'enquête de l'UNIT qui tente de faire tomber un réseau de cocaïne dans Londres.

SynopsisModifier

L'agent spécial Marcus « Ash » Ashton, du HM Revenue and Customs, et son partenaire Tommy arrêtent une mule à la gare de Londres Waterloo. Alors que leur patron se satisfait de cette saisie de 3 kg de cocaïne, Ash veut faire tomber le réseau. Durant l'opération qui suit, Tommy est gravement blessé dans un accident de voiture, Ash étant ensuite suspendu. Il est alors approché par Cartwright, le chef de la confidentielle UNIT (Undercover Narcotics Investigation Team), où il connaît déjà son ancienne formatrice Valerie.

DistributionModifier

ProductionModifier

La série est commandée par Ben Stephenson et Danny Cohen, le directeur de la BBC[1]. Avec Patrick Schweitzer comme réalisateur et Sarah Brown comme productrice déléguée, le tournage commence à Londres en mars 2014 avec David Gyasi dans le rôle principal, mais celui-ci se blesse à la jambe[2],[3]. O. T. Fagbenle est choisi par la suite pour le remplacer, le tournage reprenant en avril[4]. Plusieurs scènes sont filmées à Gravesend, une maison de Keybridge et un ancien local de British Telecom à Vauxhall[5],[6]. The Interceptor est la première production de la BBC utilisant une flotte de véhicules électriques derrière la caméra : cinq Opel Ampera[7].

AccueilModifier

La série est très mal accueillie par la critique, avec une note de 1 sur 5 pour le Daily Telegraph, qui le décrit comme « flasque »[8]. Le Daily Mirror estime que « cette tentative de polar graveleux... est confuse et clichée, aux dialogues épouvantables »[9], tandis que le Daily Mail considère que « c'est tellement mauvais que le reste de la BBC paraît bonne »[10]. L'Independent qualifie le polar de « regardable mais prévisible, artificiel et manquant de cœur », le comparant à « EastEnders en accéléré »[11].

Notes et référencesModifier

  1. (en) « BBC Controller of Drama, Ben Stephenson, sets out his vision for drama on the BBC and announces new commissions », sur bbc.co.uk (consulté le 26 octobre 2015)
  2. (en) « Cast announced for Tony Saint’s new eight-part drama series, The Interceptor », sur bbc.co.uk (consulté le 26 octobre 2015)
  3. (en) « David Gyasi, EastEnders star Jo Joyner for BBC One's The Interceptor », sur digitalspy.co.uk (consulté le 26 octobre 2015)
  4. (en) « David Gyasi exits BBC One's The Interceptor due to injury », sur digitalspy.co.uk (consulté le 26 octobre 2015)
  5. (en) « Kent Film Office The Interceptor Article », sur kentfilmoffice.co.uk (consulté le 26 octobre 2015)
  6. (en) « Crime drama featuring Eastenders star pitches up at Gravesend café », sur newsshopper.co.uk (consulté le 26 octobre 2015)
  7. (en) « Why BBC One drama The Interceptor is electrifying », sur businessgreen.com (consulté le 26 octobre 2015)
  8. (en) « The Interceptor, BBC One, review: 'limp' - Telegraph », sur telegraph.co.uk (consulté le 26 octobre 2015)
  9. (en) « The Interceptor: BBC goes from The Wire to the dire when it tries to copy US classic - Adam Postans - Mirror Online », sur mirror.co.uk (consulté le 26 octobre 2015)
  10. (en) « The Interceptor is so bad it makes the rest of the BBC look good », sur dailymail.co.uk (consulté le 26 octobre 2015)
  11. (en) « The Interceptor, TV review: It's EastEnders on an adrenalin rush but », sur independent.co.uk (consulté le 26 octobre 2015)

Liens externesModifier