The Fighting Cocks

salle de concert
The Fighting Cocks
Description de cette image, également commentée ci-après
Vue de la rue du Fighting Cocks
Lieu Drapeau du Royaume-Uni Royaume-Uni: 56 Old London Road, Kingston upon Thames.
Inauguration 1890
Site web TheFightingCocks.co.uk

The Fighting Cocks (en français Le Combat de coqs) est une salle de concert construite en 1890, en activité depuis les années 1930 et située à Kingston upon Thames, le centre administratif du district Royal de Kingston, au sud-ouest de Londres (Angleterre)[1],[2]. Elle est historiquement spécialisée dans les spectacles de rock'n'roll, punk, metal, ska, rock alternatif, rockabilly, electro, comédie et cabaret. Elle a connu son premier apogée grâce aux tournées de Jazz à la fin des années 1930 et au travers des années 1940[3]. Elle est maintenant un standard du 'London live circuit'. C'était un lieu plébiscité pour l'accueil de sessions de répétitions et d'improvistion pour des artistes tels que Eric Clapton, CBE ou Les Rolling Stones. Depuis 1992, c'est également devenu une plate-forme d'entraînement face à un public et un lieu d'évaluations pour les étudiants en Musique et en Théâtre de l'Université de Kingston[4].

HistoireModifier

Les artistes non signés, underground et établis sont invités à se produire. La gestion finale du lieu a ouvert ses portes en 2000. The Fighting Cocks coopère avec les promoteurs de Banquet Records basés à quelques minutes à pied du centre-ville, qui faisait autrefois partie de la chaîne Beggars Banquet Records. Banquet Records hébergent également l'agence artistique Gravity DIP. Tous les lundis, le lieu se transforme pour la soirée de stand-up: la 'Outside the Box Comedy Night' plusieurs fois primée et ayant notamment accueilli Robin Williams, Jo Brand, Bill Bailey, Lenny Henry, Dara O'Briain, Lee Mack, Frank Skinner, Al Murray, Jack Dee, Stephen Merchant, Jimmy Carr ou Mickey Flanagan[5].

Artistes musicauxModifier

Les artistes passés incluent:

Musiciens Pays Musiciens Pays
Andrew Koji Shiraki   : United States Polar   : Norway
Crossfaith   : Japan The Peacocks   : Switzerland
Cancer Bats   : Canada Fucked Up   : Canada
Gay for Johnny Depp   : United States New Found Glory   : United States
The Stupids   : England The Flatliners   : Canada
Frank Turner   : England Hundred Reasons   : England
Lower Than Atlantis   : England Rolo Tomassi   : England
Voodoo Glow Skulls   : United States Marmozets   : England
Guttermouth   : United States Johnny Foreigner   : England
Gnarwolves   : England Lonely The Brave   : England
The Menzingers   : United States The Skints   : England
Against Me!   : United States Every Time I Die   : United States
Polar Bear Club   : United States Strung Out   : United States
The Unseen (band)   : United States Municipal Waste (band)   : United States
Teenage Bottlerocket   : United States Star Fucking Hipsters   : United States
Four Year Strong   : United States Knuckle Puck   : United States
Cerebral Ballzy   : United States Walter Schreifels   : United States
H2O (American band)   : United States Letlive   : United States
Terror (band)   : United States Madball   : United States
The Blackout (band)   : Wales Time Again   : United States
Anti-Flag   : United States The Hard Ons   : Australia
Hot Club De Paris   : England Gallows (band)   : England
Get Cape. Wear Cape. Fly   : England The King Blues   : England
Jim Jones and The Righteous Mind   : England Young Guns (band)   : England
Drenge   : England The Wedding Present   : England
Blood Red Shoes   : England Blitz Kids   : England
Capdown   : England Sonic Boom Six   : England

Liens externesModifier

SourcesModifier

  1. (en) The Folk Directory, English Folk Dance and Song Society., (lire en ligne)
  2. (en) Dara O. Briain, Tickling the English, Penguin Books Limited, , 320 p. (ISBN 978-0-14-193257-6, lire en ligne)
  3. (en) Carl Allen, London Gig Venues, Amberley Publishing Limited, , 176 p. (ISBN 978-1-4456-5820-9, lire en ligne)
  4. Charlotte Richardson Andrews, « The gig venue guide: the Fighting Cocks, Kingston upon Thames », The Guardian,‎ (lire en ligne)
  5. « Kingston Performers », OutsideTheBoxComedy.co.uk, (consulté le )