Ouvrir le menu principal

The Day the Earth Stopped

film sorti en 2008
The Day the Earth Stopped
Réalisation C. Thomas Howell
Scénario Darren Dalton
Carey Van Dyke
Acteurs principaux
Sociétés de production The Asylum
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Science-fiction
Durée 90 minutes
Sortie 2008

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

The Day the Earth Stopped est un film américain de science-fiction. C'est un mockbuster du film Le Jour où la Terre s'arrêta de Scott Derrickson.

SynopsisModifier

Le film est centré sur Josh Myron (C. Thomas Howell).

Six cents soixante six robots intergalactiques arrivent sur Terre. Deux êtres humanoïdes arrivent : un homme et une femme. Ceux-ci sont arrivés par engin volant en même temps que les robots. Les deux sont finalement capturés par l'armée qui tente de communiquer avec eux. La femme finit par parler avec Myron, et lui apprend qu'elle s'appelle Sky. Elle lui explique ensuite que toute la race humaine est une menace pour le reste de l'univers et que si les humains ne parviennent pas à lui prouver que l'humanité a de la valeur, alors la Terre sera détruite au coucher du Soleil.

L'armée tente de détruire les robots avec diverses armes (avions de chasse, bombes nucléaires, etc.). De son côté, Myron fait évader Sky des locaux de l'armée pour tenter de lui faire découvrir la valeur de l'Humanité.

Fiche techniqueModifier

  • Réalisation : C. Thomas Howell
  • Scénario : Darren Dalton, Carey Van Dyke
  • Décors : Daniel Inkeles
  • Photographie : Nat Magnuson
  • Mixage Son : Brian Hackett-Lecker
  • Musique : Guillermo J. Silberstein et Mauricio Yazigi
  • Production : David Michael Latt
  • Société de production et de distribution : The Asylum

DistributionModifier

ProductionModifier

Lieux de tournageModifier

Le film a été tourné à Compton et dans la forêt nationale d'Angeles en Californie.

Bande originaleModifier

  Sauf indication contraire ou complémentaire, les informations mentionnées dans cette section peuvent être confirmées par la base de données IMDb.

  • They Are Alive de Mauricio Yazigi.

Notes et référencesModifier

Liens externesModifier