Ouvrir le menu principal

The Burlington Magazine
Image illustrative de l’article The Burlington Magazine
Page de titre de The Burlington Magazine (1903-1904)

Langue Anglais
Périodicité Mensuelle
Date de fondation 1903
Ville d’édition Londres

OCLC 176653738

The Burlington Magazine, dont le titre complet est The Burlington Magazine for Connoisseurs, est un magazine mensuel britannique consacré à l'histoire de l'art, aux beaux-arts et aux arts décoratifs.

Sommaire

HistoireModifier

Fondé en mars 1903 à Londres par le collectionneur Bernard Berenson et par les deux critiques d'art Roger Fry et Herbert Horne[1], il réunit depuis sa création les signatures les plus connues parmi les professionnels et les « amateurs d'art » (connoisseurs, érudits).

Le nom du magazine provient, selon Michael Levey, à la fois d'un hommage et d'une coïncidence toponymique : d'abord à Richard Boyle, 3e comte de Burlington, célèbre érudit et mécène anglais du début du XVIIIe siècle, ensuite à la rue dans laquelle étaient les premiers bureaux du périodique, la New Burlington Street[2].

Les bureaux actuels de la rédaction sont toujours situés à Londres.

Les collaborateurs du magazineModifier

Parmi les collaborateurs du Burlington Magazine figurent des historiens de l'art : John Pope-Hennessy, Anthony Blunt, Ellis Waterhouse, Ernst Gombrich, Kenneth Clark, Enzo Carli, Benedict Nicolson ou Pierre Rosenberg, ou encore deux conservateurs de la National Gallery de Londres, Charles Holmes et Neil MacGregor. On citera également David Sylvester, Bridget Riley, Georg Baselitz et Howard Hodgkin, et, en outre, plusieurs écrivains, tels Henry James ou Osbert Sitwell, et des peintres comme Walter Sickert.

Notes et référencesModifier

  1. Mansfield, chapitre 14.
  2. (en) Michael Levey, The Burlington Magazine: a Centenary Anthology, Londres/New Haven, The Yale University Press, 2003, « Introduction » (p. XI).

BibliographieModifier

Voir aussiModifier