The Amps

groupe de musique américain
The Amps
Description de cette image, également commentée ci-après
Kim Deal, avec The Amps in Dayton, Ohio en 1995.
Informations générales
Pays d'origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre musical Rock alternatif[1]
Années actives 19951996
Labels 4AD, Elektra Records
Composition du groupe
Anciens membres Kim Deal
Kelley Deal
Nate Farley
Luis Lerma
Jim Macpherson

The Amps est un groupe américain de rock alternatif, de Dayton, dans l'Ohio. Il s'agit d'un projet parallèle de Kim Deal, en marge des Breeders (ce dernier étant lui-même né en marge des Pixies). Le groupe est formé en 1995, année de sortie de leur unique album Pacer et depuis un retour d'activité des Breeders en 1997, Kim Deal n'a pas fait évoluer ce projet davantage : le groupe est donc en hiatus depuis de nombreuses années.

BiographieModifier

PrémicesModifier

Entre 1986 et 1992, Deal est membre des Pixies[2] et depuis 1989, des Breeders[3]. En août 1993, les Breeders publient leur deuxième album, Last Splash[4], certifié disque de platine aux États-Unis[5], disque d'or au Canada[6], et disque d'argent au Royaume-Uni[7]. Les autres membres du groupe à cette période étaient la sœur jumelle de Kim, Kelley Deal, Josephine Wiggs et Jim Macpherson[8]. À la fin 1994, après deux ans de tournées et d'enregistrements, et culminant à la tournée au Lollapalooza, les membres, épuisés, décident de faire une pause et de se retirer des Breeders, mais cette pause s'avérera plus longue que prévu[8]. Kelley est appréhendée pour ventes de drogues à la fin 1994 et passera son temps en cure de désintoxication, pendant que Wiggs s'implique dans d'autres projets musicaux à New York, comme des collaborations avec les membres de Luscious Jackson[8],[9].

Entretemps, Kim Deal continue d'enregistrer[9]. Dans un premier temps, elle visualise la sortie d'un premier album solo, sur lequel elle jouerait tous les instruments[10]. Pendant l'enregistrement de démos, elle demande à Kelley d'en jouer un peu pour la maintenir occupée, afin qu'elle ne retombe pas dans la drogue[10],[11]. Depuis l'arrivée de Kelley, Deal décide de ne rien faire en solo[10], et forme un nouveau groupe. Elle recrute Macpherson à la batterie, Luis Lerma, basse, et Nate Farley, guitare[11],[12]. Plus tard, Kelley abandonne le projet pour profiter pleinement de sa sobriété, et emménage à Saint Paul (Minnesota)[10],[13]. Pour rire, Deal se surnomme Tammy Ampersand, et le groupe, Tammy and the Amps[10]. Au final, le groupe s'appelle simplement The Amps[10].

Enregistrements et tournéesModifier

 
The Amps tourne avec Sonic Youth à la fin 1995[14].

The Amps publie un album, Pacer, qui est enregistré dans différents studios[15]. La première session, au Easley McCain Recording Studios de Memphis, est mixée par Davis McCain et Doug Easley[16]. Ici, Deal enregistre de nouvelles chansons, dont ce que deviendra le single Tipp City issu de Pacer[11],[16]. Après cette session aux Easley Studios, l'enregistrement de Pacer continue à six différents autres endroits, dont des studios de Chicago, Los Angeles, Dublin, et dans la ville natale de Deal, Dayton (Ohio)[15]. Les ingénieurs-son Steve Albini[13], John Agnello, Bryce Goggin et autres, ont aidé à ces sessions[15]. Pacer est publié en octobre 1995[17].

The Amps tournent entre 1995 et 1996. Leurs premières performances, avant la sortie de Pacer, comprennent des concerts en à Dayton : un avec Poster Children[18] et l'autre avec Guided by Voices[19]. Ils tournent avec Guided by Voices et Chavez au Royaume-Uni en septembre, dans des villes comme Londres[20], Glasgow[21], et Sheffield[22], et jouent un autre show avec Guided by Voices dans l'Ohio en octobre[23]. The Amps effectue une série de concerts américains entre octobre et novembre avec Sonic Youth, incluant des shows à Détroit et Chicago avec Helium[24],[25] à Seattle et Portland avec Bikini Kill[26],[27] et à Los Angeles avec Mike Watt[28]. Après ces concerts avec Sonic Youth, The Amps tournent en Europe[12]. En , ils jouent au festival Summersault en Australie[29]. Cette année, The Amps tourne avec les Foo Fighters aux États-Unis, comme à Chicago (avec That Dog)[30], Worcester, Massachusetts[31], et à Austin, au Texas (avec Jawbreaker)[32]. En 1995 ou 1996, ils jouent aussi avec Tasties[9],[11] et Brainiac[11].

Retour des BreedersModifier

À la fin 1996, Deal change de nouveau le nom de son groupe pour The Breeders, à l'origine avec presque la même formation que celle des Amps[1]. Dès lors, Deal attendra le retour de Wiggs et Kelley au sein des Breeders, et ne reformera pas le groupe en leur respect[33],[34]. En , Wiggs révèle qu'elle ne sera plus impliquée dans une activité directe au sein des Breeders ; Kelley choisit aussi de rester à Saint Paul, près de l'endroit où elle est en cure[33],[34]. Deal décide de ne plus attendre de reformer le groupe, partiellement car le répertoire du groupe est plus large que celui des Amps[33],[34]. Deal recrute Carrie Bradley au violon[1].

En 1998, Kelley part et Macpherson quitte le groupe, et vers 2000 Lerma et Farley partent aussi[35].

MembresModifier

DiscographieModifier

  • 1995 : Tipp City (12")
  • 1995 : Pacer

Notes et référencesModifier

  1. a b et c Phares
  2. Stephen Thomas Erlewine, « Pixies Biography », Allmusic (consulté le )
  3. Rogers 2009
  4. (en) « The Breeders », 4AD (consulté le ).
  5. American certifications – Breeders, The.
  6. (en) « Gold Platinum Database », Music Canada (consulté le )
  7. (en) « Certified Awards Search » [Pour accéder aux recherches, taper "Breeders"], British Phonographic Industry (consulté le ).
  8. a b et c Petrusich 2013
  9. a b et c Ashare 1995
  10. a b c d e et f (en) Parry Gettelman, « A Chat With Amps' Kim Deal: Eclectic, Electric And Fun », Orlando Sentinel, (consulté le ).
  11. a b c d et e Lisa Moore, « Deal with It: An Interview with Kim Deal », Boston Rock, no 158,‎
  12. a et b Hawthorne 1995
  13. a et b Charles Aaron, « Raw Deal », Spin, (consulté le ).
  14. Borzileo 1995, p. 24
  15. a b et c Manuel du CD Pacer
  16. a et b Manuel du CD Tipp City
  17. The Amps: Pacer (4AD)
  18. Shows (Posterchildren.com)
  19. (en) « Gilly's - Dayton, OH, U.S.A. », GBVDB - Guided By Voices Database (consulté le )
  20. (en) « Tutu's (Kings College) - London, United Kingdom », GBVDB - Guided By Voices Database (consulté le ).
  21. (en) « Cathouse - Glasgow, United Kingdom », GBVDB - Guided By Voices Database (consulté le )
  22. (en) « Leadmill - Sheffield, United Kingdom », GBVDB - Guided By Voices Database (consulté le ).
  23. Post Office - Tipp City, OH, U.S.A.
  24. « 10/25/95 - Detroit, MI @ State Theatre », Sonicyouth.com (consulté le )
  25. « 10/26/95 - Chicago, IL @ Riviera Theatre », Sonicyouth.com (consulté le ).
  26. « 11/03/95 - Seattle, WA @ The Paramount », Sonicyouth.com (consulté le ).
  27. « 11/05/95 - Portland, OR @ Roseland Theater », Sonicyouth.com (consulté le ).
  28. « 11/11/95 - Los Angeles, CA @ Wiltern Theater », Sonicyouth.com (consulté le )
  29. (en) « Australia's Summersault Festival Comes To An End », MTV, (consulté le ).
  30. Kot 1996
  31. (en) « Upcoming Shows », Hartford Courant,‎ (lire en ligne, consulté le )
  32. (en) « Music.recos », The Austin Chronicle (consulté le ).
  33. a b et c Ashare 1997
  34. a b et c Caitlin 1997
  35. (en) Stephen Thomas Erlewine, « The Breeders Biography », AllMusic (consulté le )

Autres sourcesModifier

Liens externesModifier