Thando Hopa

mannequin albinos sud-africaine
Thando Hopa
Thando Hopa at World Economic Forum.jpg
Fonction
Procureure
Biographie
Naissance
Nationalité
Formation
Activités
Autres informations
Distinction
100 Women ()Voir et modifier les données sur Wikidata

Thando Hopa (née en 1989 à Sebokeng en Afrique du Sud[1]) est un mannequin sud-africain. Elle est atteinte d'albinisme.

BiographieModifier

Troisième d'une fratrie de quatre enfants, elle a un petit frère de quatre ans son cadet qui est également albinos[2],[3],[4]. Sa mère est cinéaste tandis que son père est ingénieur[4]. Elle grandit à Lenasia (en), un township de Soweto[2] en se cachant du soleil, mettant des manches longues pour protéger sa peau dépigmentée[3]. Étant atteinte d'albinisme, elle a des problèmes de vue qui l'obligent à s'aider d'une loupe monoculaire[4]. À l'adolescence, elle intègre la St Martin’s High School puis obtient un Bachelor of Laws à l'Université du Witwatersrand[2]. En parallèle de son métier de mannequin, elle travaille comme procureure à la cour de Johannesbourg[5],[4].

En 2012, elle est repérée par le créateur sud-africain Gert-Johan Coetzee alors qu'elle se promène dans un centre commercial[3]. C'est grâce à lui qu'elle défile pour la première fois, pour un créateur local[3]. L'année suivante, elle fait la couverture du premier numéro de Forbes Life Africa[3],[4]. Bien qu'être mannequin ne soit pas sa vocation, elle accepte de poser pour lutter contre les préjugés contre les albinos dans son pays sur les conseils de sa sœur[4]. Elle devient donc une activiste pour la diversité dans le monde de la mode[6].

En 2016, elle pose pour le photographe Justin Dingwall, pour sa série sur la beauté non conventionnelle, « Albus »[3]. Elle a également fait la couverture de Marie Claire dans son pays natal[6] et est la première sud-africaine noire à poser pour le calendrier Pirelli[7],[5] créé par le rédacteur de Vogue UK, Edward Enninful, avec dix-sept autres mannequins[8]. En 2018, elle fait la couverture de Glamour South Africa avec la rédactrice en chef Asanda Sizani et le rappeur Nadia Nakai (en)[9].

Thando Hopa est l'égérie pour la marque de cosmétique Vichy pour leur gamme de produits solaires[10],[11].

En 2018, elle est listée parmi les 100 Women, les 100 femmes les plus influentes de l'année, par la BBC[6]. Elle avoue que l'une de ses modèles est le mannequin somalien Waris Dirie[5].

FilmographieModifier

Série téléviséeModifier

RéférencesModifier

  1. « Thando Hopa - Centre for Human Rights », sur www.chr.up.ac.za (consulté le )
  2. a b et c (en-US) « Fashion’s Legal Eagle », sur Forbes Africa, (consulté le )
  3. a b c d e et f « Thando Hopa, le mannequin albinos qui inspire la mode », sur o.nouvelobs.com (consulté le )
  4. a b c d e et f « Thando Hopa, mannequin sud-africaine révélée par sa peau albinos », sur ladepeche.fr (consulté le )
  5. a b et c « Mode – Thando Hopa : « Le mannequinat me permet de transmettre un message positif sur la différence » », sur JeuneAfrique.com, (consulté le )
  6. a b et c (en) « SA's Thando Hopa named one of the world's 100 most influential women », sur www.timeslive.co.za (consulté le )
  7. (en) « South African model Thando Hopa stuns at 2018 Pirelli Calendar launch », sur Channel, (consulté le )
  8. « Photo : Alice au pays des merveilles version afro », sur Le Point Afrique (consulté le )
  9. « WATCH: Nadia Nakai, Asanda Sizani and Thando Hopa make history with Glamour cover », sur City Buzz, (consulté le )
  10. « Thando Hopa pour Vichy : Coup de cœur ! », sur blog.elle.fr (consulté le )
  11. Commentaires, « Thando Hopa, mannequin albinos, est la nouvelle égérie de Vichy », sur madmoiZelle.com, (consulté le )

Lien externeModifier