Ouvrir le menu principal
Thales Fielding
Delacroix Fielding.jpg
Portrait de Thales Fielding par Eugène Delacroix.
Naissance
Décès
Nationalités
Activité
Fratrie
Copley Fielding
Newton Fielding (en)
Theodore Henry Adolphus Fielding (en)Voir et modifier les données sur Wikidata

Thales Fielding né en 1793, mort le 20 décembre 1837 au 26 Newmann Street à Londres après quelques heures d'une fulgurante maladie, est un peintre anglais du XIXe siècle (aquarelliste et paysagiste). Il fut un proche et ami d'Eugène Delacroix.

Sommaire

BiographieModifier

FamilleModifier

  • Nathan Théodore Fielding (ca 1747- ca 1814), son père peintre et trois frères qui suivent.
  • Théodore Henry Adolphus Fielding (1781-1851).
  • Antony Vandyke Copley Fielding (1787-1855).
  • Newton Smith Fielding (1799-1856).

VieModifier

Il expose pour la première fois à la British Institution en 1816. En 1819, il s'installe au 26 Newmann Street à Londres qui restera son adresse. Il peine à percer, son travail s'apparente trop à celui de son frère ainé Théodore Henry Adolphus Fielding.Son père, deux de ses frères et lui séjournent à Paris vers 1820. Thales rencontre Eugène Delacroix et se lie d'amitié avec lui. Ils travaillent tous deux un temps dans un atelier au 20 Rue du Colombier (devenue Rue Jacob) et y réalisèrent sans doute leurs portraits croisés. En 1829, il entre à la Royal Society of Painting in Water-Colours, puis professe le dessin à l'Academie militaire de Woolwich. Il expose plusieurs fois à la Royal Academy.

Representation et quelques œuvresModifier

  • Portrait d'Eugène Delacroix vers 1824 par Thales Fielding, huile sur toile, Musée Eugène Delacoix.
  • Portrait de Thales Fielding vers 1824, par Eugène Delacroix, huile sur toile, Musée Eugène Delacroix.
  • A view of Saddleback, Cumberland, 1816, exposé à la British Institution.
  • Macbeth rencontrant les sorcières sur la bruyère 1824, au Salon de Paris.
  • A view of Caerphily Castle, Glamorganshire, 1837, sa dernière œuvre.

BibliographieModifier

  • (de) Ulrich, Felix Becker: Algemeine Lexicon den blidenden Küntsler vor der Antike bis zur Gegenwart 11/12, EA Seemann Verlag Gmbh, Leipzig, octobre 1992, (ISBN 3-423-05908-7), pages 543 et 544.
  • E Benezit: Dictionnaire des peintres sculpteurs dessinateurs et graveurs, volume 5. Édition Gründ, Paris, dépôt légal mars 1999, (ISBN 2-7000-3015-X), série classique, page 442.
  • Dominique de Font-Réaux : Gouts et amitiés britanniques de Delacroix, l'anglomanie d'un jeune peintre, Catalogue d'exposition: De goya à Delacroix, les relations artistique de la famille Guillemardet. Musée Rolin, Autun, dépôt légal juin 2014, (ISBN 978-2-912950-09-3), pages 128 et 129.

RéférencesModifier