Ouvrir le menu principal

Wikipédia β

Théorie Dezert-Smarandache

La théorie du raisonnement plausible et paradoxale de Dezert-Smarandache (connue sous l'acronyme anglo-saxon DSmT) étend la théorie Dempster-Shafer (DST) en permettant la combinaison formelle de n'importe quel type (certain, incertain, paradoxal) d'information avec un nouvel opérateur de fusion applicable pour une large classe de problèmes (problèmes à modèle libre, à modèle partiellement contraint, et à modèle totalement contraint - ce dernier servant de modèle de base du cadre de discernement sur lequel fut développée la DST).

Les premiers fondements de la DSmT, basés sur le treillis de Dedekind (modèle libre), ont été proposés par Jean Dezert et Florentin Smarandache en fin 2001. La prise en compte des modèles hybrides (i.e. modèles avec contraintes) a été proposée en 2003. La DSmT permet de résoudre les problèmes de fusion d'informations, en particulier là où la règle de fusion de Dempster de la DST devient inopérante, non fiable ou contre-intuitive, spécialement lorsque les conflits (paradoxes) entre les sources deviennent importants et lorsque le raffinement du cadre de discernement est inaccessible à cause de la nature intrinsèquement vague ou continue de ses éléments à manipuler.

Sommaire

Voir aussiModifier

Article connexeModifier

Logique modale

BibliographieModifier

(Disponible sur le « site officiel »)

  • Advances and Applications of DSmT for Information Fusion, Collected works, Vol. 1, Florentin Smarandache & Jean Dezert, ARP, 2004, (ISBN 1-931233-82-9)
  • Advances and Applications of DSmT for Information Fusion, Collected works, Vol. 2, Florentin Smarandache & Jean Dezert, ARP, 2006, (ISBN 1-59973-000-6)
  • Advances and Applications of DSmT for Information Fusion, Collected works, Vol. 3, Florentin Smarandache & Jean Dezert, ARP, 2009, (ISBN 1-59973-073-1)

Lien externeModifier

(en) DSmT homepage