Théâtre du Merlan

Le ZEF ou Théâtre du Merlan, scène nationale de Marseille, est un centre culturel dédié aux arts vivants (danse, musique, théâtre, arts du cirque, performances et formes croisées). Il est situé dans le quartier de Saint-Bathélémy dans le 14e arrondissement de Marseille. Il dispose du label de scène nationale.

PrésentationModifier

Le théâtre du Merlan est géré par une association loi de 1901 dont le président est Alain Vidal-Nacquet. Il reçoit des subventions de la ville de Marseille, la Direction régionale des affaires culturelles, le Conseil régional de Provence-Alpes-Côte d’Azur et le Conseil départemental des Bouches-du-Rhône[1].

Le théâtre compte 18 salariés permanents et dispose d'un budget annuel d'environ 2,2 millions d'euros[1].

HistoriqueModifier

À partir des années 1960, la ville de Marseille — et le maire de l’époque, Gaston Defferre – lance des projets d'urbanisation des 13e et 14e arrondissements de la ville. C’est dans ce cadre qu’est conçu le Centre urbain du Merlan : un groupe de promoteurs immobiliers souhaite y implanter une galerie marchande et obtient l’accord de la municipalité en échange d’une surface de 2 000 m2 dédiée à des équipements municipaux.

C’est ainsi qu’en 1976 le bâtiment est réalisé, sous la direction de l’architecte Guillaume Gillet. Il regroupe alors une galerie marchande, une bibliothèque municipale, un centre médical, un commissariat de police, un bureau municipal de proximité et un parking. À la suite de tensions entre les jeunes du quartier et les forces de l’ordre – notamment après la mort de Lahouari Ben Mohamed le – la décision est prise d’implanter un théâtre dans la surface du centre urbain[2]. Jean-Pierre Daniel, animateur social, initie une première action culturelle en faveur de la promotion du théâtre et du cinéma. Cette première expérience culturelle se mue en un théâtre de ville, dirigé par Renaud Mouillac jusqu’en 1992.

Le théâtre est labellisé scène nationale en 1992 et Alain Liévaux en prend la direction pendant 10 ans[3]. Son projet a pour objectif d'ancrer le théâtre sur le territoire et de développer les liens avec les habitants et opérateurs socioculturels[4].

À partir de 2003, c’est Nathalie Marteau qui prend la direction du Merlan. Elle axe les activités du Merlan sur le corps, des propositions artistiques hors les murs et des projets participatifs[5]. En 2013, le théâtre est partenaire de Marseille-Provence 2013, capitale européenne de la culture. Nathalie Marteau quitte la direction en .

Après une direction par intérim, Francesca Poloniato est nommée à la direction du théâtre en [6],[7]. Son nouveau projet, "Au fil de l'autre" [8],[9],[10], est axé autour des valeurs de présence, d'ouverture et de partage, dans le but de remettre l'art et les artistes au plus proche du territoire et de ses habitants[11].

Notes et référencesModifier

RéférencesModifier

  1. a et b « Carte d'identité », sur Théâtre du Merlan
  2. FERRARIS (B), De l'espace au territoire: les pratiques du centre urbain le Merlan par les jeunes du 14e arrondissement de Marseille, Mémoire de Master 1, 2007-2008, 93p. Consultable en ligne: http://cosoter-ressources.info/opac/doc_num.php?explnum_id=1518
  3. « Alain Liévaux: la culture pour moteur », sur echoduberry.fr, (consulté le 30 août 2015)
  4. « La parole est au théâtre », sur liberation.fr, (consulté le 30 août 2015)
  5. « Théâtre Le Merlan », sur artcotedazur.fr (consulté le 28 août 2015)
  6. « Francesca Poloniato prend la direction du théâtre du Merlan », sur toutelaculture.com, (consulté le 28 août 2015)
  7. « Entretien avec Francesca Poloniato, nouvelle directrice du Merlan : «Je ne dissocie pas création et action artistique» », sur journalzibeline.fr,, (consulté le 28 août 2015)
  8. « Nomination de Francesca Poloniato à la direction du Théâtre du Merlan, scène nationale de Marseille », sur culturecommunication.gouv.fr, (consulté le 2 septembre 2015)
  9. « Francesca Poloniato, à la scène comme à la ville? », sur lamarseillaise.fr, (consulté le 2 septembre 2015)
  10. « Le nouveau théâtre du Merlan donne son mode d'emploi », sur laprovence.com, (consulté le 2 septembre 2015)
  11. « Au fil de l'autre », sur www.merlan.org

Voir aussiModifier

Article connexeModifier

Lien externeModifier