Ouvrir le menu principal

Théâtre de l'Agora, scène nationale d'Évry et de l'Essonne

Théâtre de l'Agora
scène nationale d'Évry et de l'Essonne
Type Scène nationale
Lieu Évry, France
Architecte(s) Jean Perrottet
Inauguration 1975
Nb. de salles 2
Capacité 650 places assises Grande Salle / 240 places assises Petite Salle
Statut juridique association loi 1901
Direction Christophe Blandin-Estournet (depuis 2012)
Site web www.theatreagora.com

Le théâtre de l'Agora, scène nationale d’Évry et de l’Essonne est situé à Évry dans le département français de l'Essonne, labellisé scène nationale[1] par le ministère de la Culture et dédié aux spectacles vivants.

Sommaire

Historique et présentationModifier

Afin de désengorger Paris, la décision est prise de bâtir cinq villes nouvelles dans les années 1970 : Cergy-Pontoise, Sénart, Saint-Quentin-en-Yvelines, Marne-la-Vallée et Évry. C'est en 1965 que l'État décide de construire la cinquième à Évry-Petit-Bourg. Cela concerne un vaste territoire agricole situé en banlieue qui avait atteint la commune de Ris-Orangis au nord et la commune de Corbeil-Essonnes alors sous-préfecture de Seine-et-Oise au sud.

La ville nouvelle se voulant le contraire des cités dortoirs, ambitionne de devenir un pôle d'équipement et d'activités. Il est décidé d'y construire un centre à l'échelle des besoins présents et à venir. Évry-Petit-Bourg, rebaptisé Évry, devient la préfecture d'un nouveau département : l'Essonne.

Le centre, qui se veut multifonctionnel, est construit au milieu des champs. Apparaissent successivement la préfecture de l'Essonne, une gare SNCF et un vaste centre commercial accompagné de l'Agora. Ce dernier élément est un complexe culturel et de loisirs destiné aux usagers du centre commercial dont le rayonnement est prometteur. Dans cette Agora se trouvent une salle de spectacle de deux mille places (dénommée par la suite « Les Arènes ») deux salles de près de six cent et cent cinquante places, des galeries, d'exposition, un centre œcuménique, une bibliothèque, une piscine, une patinoire, des salles de cinéma, des studios pour la télévision et des bureaux qui abritent des associations. Cet ensemble, principalement agrémenté de commerces de restauration, s'organise autour d'une grande place ouverte située dans le prolongement des allées commerçantes.[réf. nécessaire]

Le théâtre fut inauguré en 1975: il jouxte le centre commercial Évry 2 en centre ville d'Évry, à proximité directe de la gare d'Évry - Courcouronnes.

Il dispose d'une salle principale de 650 places assises avec un plateau large de dix-huit mètres et profond de dix-sept, d'une seconde salle de 240 places assises avec un plateau large et profond de dix mètres, d'une galerie d'exposition de 125 mètres carrés, d'un restaurant de 100 couverts et d'espaces de travail ou répétition[2].

Missions d'une scène nationaleModifier

La responsabilité artistiqueModifier

Elle s'exprime par la proposition faite à une population d'une programmation pluridisciplinaire, établie par le directeur sur la base de son projet, dans la construction doit refléter de manière équilibrée :

  • les principaux courants de la production actuelle en les re-situant au besoin par rapport aux grandes œuvres de référence ;
  • les approches artistiques les plus singulières, qu'elles transgressent les frontières esthétiques ou culturelles traditionnelles, tentent d'inventer de nouveaux langages ou bien s’adressent à un public particulier, y compris celui des enfants.

Simultanément, la responsabilité artistique des scènes nationales s'exerce à l'égard des artistes eux-mêmes, en facilitant leur travail de recherche et de création. Les choix de tels soutiens, qui peuvent prendre la forme de résidences ou de compagnonnages d'une à plusieurs saisons, doivent montrer une attention à la diversité des disciplines artistiques et s'opérer autour d'engagements réciproques dans la durée, inscrivant ainsi les artistes, compagnies ou ensembles qui en bénéficient au cœur du projet artistique de l'établissement.[réf. nécessaire]

DirecteursModifier

  • Bernard Castéra (1985-2001)
  • Hélène Laverge (2001-2006)
  • Monica Guillouet-Gélys (2006[3],[4]-2012[5],[6])
  • Christophe Blandin-Estournet (depuis 2012[7])

Pour approfondirModifier

Liens externesModifier

BibliographieModifier

  • Michel Mottez, L'Aventure ordinaire d'une scène nationale ; quelle ambition pour le théâtre de l'Agora d'Évry ?, Éd. Harmattan, 2007, (ISBN 9782296037434)
  • Jacques Guyard, Evry ville nouvelle, 1960-2003 la 3e banlieue, Éd. Espaces Sud, 2003, (ISBN 2952064202)

SourcesModifier

  1. « Liste des scènes nationales d'Île-de-France sur le site du ministère de la Culture. »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?) Consulté le 31/03/2009.
  2. Présentation du théâtre sur son site officiel. Consulté le 31/03/2009.
  3. Le , le conseil d'administration du théâtre nomme Monica Guillouet-Gélys à la direction du théâtre.
  4. Discours de Renaud Donnedieu de Vabres lors de la nomination de Monica Guillouet-Gélys sur le site du ministère de la Culture. Consulté le 31/03/2009.
  5. Mention de la direction jusqu'au 12 juin 2012 sur la page « Équipe » du site de l'Agora.
  6. Mentions de la nomination de Monica Guillouët-Gélys à la direction de la Scène nationale de La Filature de Mulhouse les 2 et 3 mars 2012 sur les site de La Revue du Spectacle, de L'Alsace & Les trois coups.
  7. « Théâtre de l'Agora, l'équipe »