Teresa Gisbert

architecte

Teresa Gisbert Carbonell de Mesa, née à La Paz (Bolivie) le et morte dans la même ville le [1], est une architecte et historienne de l'art bolivienne spécialisée dans l'histoire de la région andine.

Teresa Gisbert Carbonell
Image dans Infobox.
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 91 ans)
La PazVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activités
Conjoint
José Mesa Figueroa (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Enfants
Carlos Mesa
Andrés de Mesa Gisbert (d)
Isabel Mesa de Inchauste (d)
Teresa Guiomar de Mesa Gisbert (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Distinctions
Grand-croix de l'ordre du Soleil
Premio Nacional de Cultura (d) ()Voir et modifier les données sur Wikidata

BiographieModifier

Teresa Gisbert Carbonell naît le à La Paz, en Bolivie, dans une famille qui avait émigré d'Espagne.

Elle obtient un baccalauréat en architecture et urbanisme à l'Université supérieure de San Andrés à La Paz en 1950[2]. Après avoir terminé ses études, Teresa Gisbert se rend en Espagne avec son mari, José de Mesa, avec qui elle s'était mariée en 1950, afin de terminer ses études supérieures en histoire de l'art[2]. De Mesa et Gisbert ont eu quatre enfants, Carlos, Andrés, Isabel et Teresa Guiomar[3].

Durant son séjour en Espagne, entre 1953 et 1962, elle a été chercheuse au Laboratoire d'art de l'université de Séville et à l'Institut d'art Diego Velasquez[2].

Avec son mari, José de Mesa, et son fils, Carlos D. Mesa Gisbert, elle a publié le livre Historia de Bolivia, un classique de l'éducation dans les établissements d'enseignement du pays. De ce livre, 38 000 exemplaires ont été publiés.

Son fils Carlos a été vice-président de Bolivie du au puis président du pays depuis cette date jusqu'au .

Œuvres choisiesModifier

Avec José de MesaModifier

  • Historia de la pintura Cuzqueña, 1962
  • Holguín y la pintura virreinal en Bolivia, 1977

Travaux indépendantsModifier

  • Literatura virreinal en Bolivia, 1968
  • Iconografía y mitos indígenas en el arte, 1980
  • Arte textil y mundo Andino, 1987
  • Manual de historia de Bolivia, 1994
  • El Paraíso de los pájaros parlantes. La imagen del otro en la cultura andina, 1999

Notes et référencesModifier

  1. « Muere la historiadora boliviana Teresa Gisbert, madre de Carlos Mesa », sur le site du Los Tiempos
  2. a b et c Fabiola Fernández Salek, Notable Twentieth-century Latin American Women : A Biographical Dictionary, Westport, Conn. u.a., , 1re éd., 114–118 p. (ISBN 978-0-313-31112-3, lire en ligne), « Teresa Gisbert Carbonell de Mesa »
  3. (es) « Teresa Gisbert Carbonell », Periódico Digital de Investigación sobre Bolivia (consulté le 20 octobre 2014)

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :