Teina Maraeura

personnalité politique française

Teina Maraeura
Illustration.
Fonctions
Membre de l'Assemblée de la Polynésie française
En fonction depuis le
Groupe politique Tapura huiraatira
Réélection



Groupe politique Te Ara (2004-2008)
Te mana o te mau motu (2008-2013)
Maire de Rangiroa
Successeur Tahuhu Maraeura
Biographie
Date de naissance (71 ans)
Lieu de naissance Tikehau (Polynésie française)
Nationalité Drapeau de la France Française
Parti politique Te niu hau manahune
Tapura huiraatira
Père Tahuhunuitehiva TAHUHUATAMA
Mère Heiura HURI
Enfants Marie-Jo MARAEURA , Valérie MARAEURA, Tahuhu MARAEURA, Moetua MARAEURA, Hiria TEHEIURA, Heiteina MARAEURA, Heitiare MARAEURA

Teina Maraeura, né le à Tikehau (Tuamotu), est un homme politique de la Polynésie française.

BiographieModifier

Il commence sa carrière politique en 1986 par une présence en seconde position sur la liste « Tapura Napo des Tuamotu-Gambier » lors des élections territoriales et fait son entrée à l'Assemblée de la Polynésie française. Trois plus tard, il devient maire de Rangiroa.

Constamment réélu à la tête de sa commune et à l'Assemblée, il a été ministre de la Culture, chargé de la promotion des langues polynésiennes, du [1] au .

Président-fondateur du Te niu hau manahune, il disposa entre 2008 et 2013 d'un groupe parlementaire (Te Mana o te Mau Motu). Il n'est pas réélu au scrutin suivant mais retrouve son siège en 2018 et intègre le groupe Tapura, majoritaire. Il devient par ailleurs 2e vice-président de l'Assemblée.

Pêcheur de profession, il est veuf et a quatre enfants.

Il a obtenu les Palmes académiques.

Le 14 avril 2021, il est condamné par le tribunal correctionnel de Papeete à un an de prison ferme et un an avec sursis, cinq millions de francs Pacifique d'amende et cinq ans d'inéligibilité dans l'affaire du Fonds de développement des archipels (FDA)[2]. Ainsi, il est démissionné d'office de ses fonctions de maire de Rangiroa mais conserve son mandat de représentant à l'Assemblée, sa condamnation n'étant pas définitive.

Son fils Tahuhu lui succède le 30 avril 2021[3].

Détail des fonctions et des mandatsModifier

Mandats locaux

Notes et référencesModifier

  1. « Gaston Flosse a formé son gouvernement », Le Nouvel Observateur,‎ (lire en ligne)
  2. « Inéligible, Teina Maraeura perd sa mairie de Rangiroa », sur Tahiti Infos, (consulté le )
  3. « Tahuhu Maraeura, élu maire de Rangiroa », sur Tahiti Infos, (consulté le )

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier