Tatou (couteau)

Un tatou, modèle armée française 2010.

Le tatou est un modèle de couteau fabriqué principalement par l'entreprise du même nom qui est installée à Savigny (France). Il a été conçu par le designer industriel lyonnais Michel Rosaz[1]. Ce modèle a fait partie du paquetage de l’armée française et est également utilisé par les randonneurs[1]. Tatou est également le nom de l'entreprise qui fabrique ces couteaux.

HistoireModifier

La fabrication de ce modèle débute en 1979[2]. En 2007, alors que la production risque d'être délocalisée en Chine, l'entreprise est reprise par Roland Nurier qui la maintient en France et fait appel à des ESAT (Établissement ou service d'aide par le travail) pour la fabrication des couteaux[3].

CompositionModifier

La version civile est composée d'une lame de 9,5 cm, d'un ouvre-boîtes/décapsuleur et d'un anneau, le tout est monté sur un manche. Il est inclus dans un étui qui contient également la fourchette et la cuillère[4].

La version militaire contient en plus un tire-bouchon et son étui est adapté pour pouvoir être fixé au ceinturon.

Voir aussiModifier

Liens externesModifier

Articles connexesModifier

Notes et référencesModifier

  1. a et b « Le coutelier coupe les ailes de la délocalisation », Dernières Nouvelles d'Alsace, no 177,‎ (lire en ligne)
  2. Tatou l'entreprise citoyenne ?, sur couteautatou.com
  3. Anne Sophie Michat, « Roland Nurier sauve le couteau suisse français », Marianne,‎ , p. 34 (lire en ligne)
  4. Descriptifs techniques, sur couteautatou.com