Tapis mendiant

Le tapis mendiant ou tapi mendian[1] est un type de patchwork que l'on trouve traditionnellement à La Réunion, département français d'outre-mer.

Rosace dans un tapis mendiant

Il peut désigner un dessus-de lit, une courtepointe, une housse de coussin ou une "piquette", petite couverture servant à porter les bébés[2].

Techniques utiliséesModifier

Cousu à la main, le tapis mendiant est réalisé à partir de chutes de tissus ou de vêtements usagés. Selon les codes du patchwork, la technique est dite piécée. Le modèle courant est celui du "jardin de grand-mère"[3]. Assemblées de manière symétrique, les pièces, guidées par un gabarit hexagonal, sont cousues bord à bord, de manière à former des fleurs de 7 pièces appelées rosaces. Le nombre de rosaces à réaliser varie selon la taille du tapis mendiant souhaitée[2],[4]. Mais on peut trouver également des motifs à base de cercles de tissus froncés. Les tapis mendiants sont généralement très colorés.

Ce savoir-faire traditionnel et populaire exige dextérité, patience et créativité. On peut voir ces ouvrages chez les "gramounes"[1] (personnes âgées), ou encore dans des expositions artisanales qui présentent du "fait main"[2].

LittératureModifier

Dans la littérature réunionnaise, l'expression "tapis mendiant" peut être employée comme métaphore. Pour composer son recueil Zamal (1951), le poète réunionnais Jean Albany puisait dans son propre tapis mendiant imaginaire qui rassemblait "souvenirs et rêves" de son île natale, quittée pour la métropole[5]. L'expression littérale figure dans P'tit glossaire ː le piment des mots créoles, du même auteur, qui indique aussi une variante, le "tapis la misère", tapis ajouré[6].

C'est aussi le titre d'une série de haïkus de l'écrivain réunionnaise Monique Mérabet[7].

L'expression peut faire référence par ailleurs à la variété des origines de la population réunionnaise[8].

RéférencesModifier

  1. a et b en créole réunionnais
  2. a b et c « Le tapis mendiant « HISTOIRE ET FAMILLES DANS L’OCEAN INDIEN » (consulté le 4 janvier 2019)
  3. « Les bases du patchwork - Editions de Saxe », sur www.edisaxe.com (consulté le 4 janvier 2019)
  4. « Les patchworks de Cilaos : enseignement et ethnogéométrie au collège - IREM de la Réunion », sur irem.univ-reunion.fr (consulté le 4 janvier 2019)
  5. « Retour aux sources et point d’inflexion poétique à La Réunion : une lecture de “Zamal” (1951) de Jean Albany « MondesFrancophones.com », sur mondesfrancophones.com (consulté le 4 janvier 2019)
  6. Albany, Jean., P'tit glossaire : le piment des mots créoles et supplément, Hi-Land océan Indien, [2001] (ISBN 291082201X et 9782910822019, OCLC 65186595, lire en ligne)
  7. Monique MERABET, « Tapis mendiant », sur Le blog de Monique MERABET (consulté le 4 janvier 2019)
  8. Baggioni, Daniel., Dictionnaire créole réunionnais-français, Université de la Réunion, Faculté des lettres et sciences humaines, (ISBN 9782908127003, OCLC 30979399, lire en ligne)

Articles connexesModifier