Tamima bint Youssef

Tamima bint Youssef
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Activité
Père
Mère
Zaynab Nefzaouia ou Zainab al-Nafzawiyya (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Fratrie

Tamima bint Yusuf ibn Tashfin (arabe : تميمة بنت يوسف بن تاشفين) est une princesse almoravide, une femme de lettres et une dirigeante politique, qui contribue au développement du mouvement almoravide[1].

Elle est la fille de Youssef ben Tachfine (r.1060-1106) et de son épouse Zaynab Nefzaouia, et la sœur du successeur de son père Ali ben Youssef (r.1106- 1142)[2].

Biographie modifier

Tamima est connue sous le surnom d'Oum Talha (la mère de Talha)[1],[3]. Elle vécu à Fès, et selon certaines sources, elle a résidé en Andalousie à un moment de sa vie[1]. Tamima reçoit une éducation littéraire et peut réciter de la poésie[4]. Elle gère elle-même ses finances et surveille de près ses employés et comptables, discutant de ses affaires avec eux dans les moindres détails[1]. Un de ses secrétaires tombe amoureux d'elle et ce dernier finit par lui avouer son amour[4]. Tamima lui répond par un vers de poésie lui rappelant la différence de classe qui les sépare[4].

Notes et références modifier

  1. a b c et d Glacier, « Tamima (12e siècle miladi) »
  2. (es) La Peza su Historia in vestigada con el Carbonero Alcalde - 1859, Manuel Rodríguez Garrido, , 45–46 p. (lire en ligne) :

    « Yusuf ibn Tasufin, ..., a épousé Zaynab an-Nafzawiyyah avec qui il a eu trois enfants: Ali ben Youssef, Abu Abdallah Muhammad ibn Aisa et Tamima bint Yusuf ibn Tashfin »

  3. (es) Teresa Garulo, Dīwān de las poetisas de Al-Andalus, Hiperión, , 127 p. (ISBN 978-84-7517-168-5, lire en ligne)
  4. a b et c (es) Teresa Garulo, Dīwān de las poetisas de Al-Andalus, Hiperión, , 20 p. (ISBN 978-84-7517-168-5, lire en ligne)