Tamaraikulampathi

établissement humain en Inde

Tamaraikulampathi (en Tamoul : தாமரைகுளம் பதி) est l'un des principaux pathi (lieux sacrés) de la religion Ayyavazhi du sud de l'Inde. C'est le lieu de naissance du seedar (disciple) ayant écrit le principal ouvrage sacré, l'Akilathirattu Ammanai. L'on croit que ce disciple lui-même aurait établi les constructions du Pathi. Le statut de Pathi, supérieur à un simple temple, provient du fait que l'Akilathirattu Ammanai a été écrit à cet endroit. Comme l'ouvrage aurait été dicté au disciple dans un rêve par l'intermédiaire du principal dieu Ayya Vaikundar, cela constitue une manifestation suffisante des activités divines pour octroyer le statut de sacré. Du temps d'Ayya Vaikundar, ce dernier était conduit chaque année en Vâhana à ce pathi.

Vue est de Tamaraikulampathi.

Prières et festivalsModifier

Comme les autres pathis, les services religieux (panividai) ont lieu trois fois par jour, et certains plus particuliers chaque dimanche. Le festival du Kodiyettru Thirunal commence le second vendredi du mois tamoul de Panguni (de la mi-mars à la mi-avril) et dure onze jours. La cérémonie du Thirdu Eadu-vasippu a lieu pendant le mois tamoul de Karthigai pour dix-sept jours; à cette occasion, ce pathi est considéré comme le plus sacré des cinq, et la version originale de l'Akilathirattu Ammanai écrite sur feuilles de palmiers est lue pendant sept jours. Le dernier dimanche du mois tamoul de Karthigai, les fidèles entament une procession pour apporter le texte à Swamithopepathi, en temps normal le principal des pathi; le texte est alors lu pendant dix-sept jours, puis les fidèles reviennent à Tamaraikulampathi et terminent la lecture en dix jours.

Un autre festival important célébré par les disciples de l'Ayyavazhi à Thamaraikulampathi est le Vahana bhavani, procession consistant à amener Vaikundar en Vahâna à partir de Swamithopepathi. Ce festival ne dure qu'une journée et a lieu le dernier dimanche de mois tamoul de Panguni (mi-mars à mi-avril). C'est l'occasion pour les gens de Swamithopepathi de venir en grand nombre à Muttapathi sous la direction de Payyan; cette pratique est héritée directement du temps de Vaikundar.

Structure et architectureModifier

Comme pour les autres pathis, le sanctuaire du Palliyarai est la structure intérieure et centrale de l'ensemble, entourée par un couloir intérieur permettant aux dévots d'y circuler. En face de ce couloir se trouve un hall dans lequel ont lieu les prières. Sivayu Medai se trouve au sud-est du sanctuaire.

Localisation, statut religieux et administrationModifier

Le pathi à est 8 kilomètres au sud-est de la ville de Nagercoil, à 7 kilomètres au nord-ouest de Kânyâkumârî, à deux kilomètres au sud de Swamithope, et à trois kilomètres à l'ouest de la ville historique d'Agastheeswaram. On peut s'y rendre directement en bus à partir de Nagercoil et Kânyâkumârî.

Il est dit que ce pathi a été construit par le seedar Ari Gopalan Citar, qui conduisait lui-même les services du Panividai en ces temps. À présent, ce service, les affaires courantes et la gestion globale du pathi relèvent des villageois. Comme il s'agit de l'endroit où Vaikundar a fait écrire le texte sacré au disciple, il est en importance égale avec les autres lieux sacrés. Il est accrédité de ce statut de lieu sacré par l'Akilathirattu Ammanai.

RéférencesModifier

  • Dr. R. Ponnu (2000), Sri Vaikunda Swamigal and Struggle for Social Equality in South India, Ram Publishers.
  • G.Patrick (2003), Religion and Subaltern Agency, University of Madras.
  • N.Elango & Vijaya Shanthi Elango (1997), Ayya Vaikundar - The Light of the World, publié à compte d'auteur.
  • R. Shunmugam (2001), Nadar Kulathil Narayanar Avatharam, Nadar Kulatheepam Publishers.