Takis

sculpteur grec

Takis, né le à Athènes en Grèce, sous le nom de Vassilakis Panayotis Takis (en grec : Βασιλάκης Παναγιώτης Τάκης) et mort le dans la même ville[1],[2], est un sculpteur grec, agissant principalement dans le domaine de l'art cinétique.

Takis
Takis 2.jpg
Takis en 2014.
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 93 ans)
AthènesVoir et modifier les données sur Wikidata
Nom dans la langue maternelle
ΤάκιςVoir et modifier les données sur Wikidata
Nom de naissance
Παναγιώτης ΒασιλάκηςVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalités
Grec (-), royaume de Grèce (-), Deuxième République hellénique (-), FrançaisVoir et modifier les données sur Wikidata
Activités
Lieux de travail
Œuvres principales

BiographieModifier

Artiste autodidacte, Takis crée ses premières sculptures en 1946. À partir de 1953, il vit à Londres et Paris, et voyage à travers l'Europe et les États-Unis.

En 1955, il crée ses premiers Signaux, cordes de piano vibrant grâce au vent[3],[2]. À partir de 1955, il étudie l'art cinétique.

ŒuvresModifier

  • 1955 : Signaux
  • 1957 : Signaux Feux d'artifice
  • 1959 : Télésculpture
  • 1965 : Sculptures Musicales
  • 1966 : Cadrans
  • 1981 : 3 totems- Espace Musical
  • 1985 : Mur magnétique
  • 1988 : Le Bassin
  • 1990 : Arbres lumineux
  • 1993 : Cascades et vis d'Archimède de la station Reynerie du métro de Toulouse

Notes et référencesModifier

AnnexesModifier

Article connexeModifier

Liens externesModifier