Ouvrir le menu principal

Tableau de connexion

Dans une tabulatrice, le tableau de connexion était le programme. Il était constitué d'une plaque avec une matrice de trous dans lesquels étaient enfichés des cordons. Ceux-ci permettaient de conduire par exemple les données lues sur un champ d'une carte vers l'entrée du dispositif d'addition.

Écrire un programme consistait donc à dessiner dans un premier temps sur papier le schéma de ces connexions, puis à les réaliser matériellement.

Les premières tabulatrices avaient un tableau fixe et étaient donc spécialisées sur une application. À partir de 1920, l'utilisation de tableaux amovibles permet d'utiliser successivement toutes sortes de programmes sur une même tabulatrice.

Sources :

Actes du colloque de l'Association des Historiens des Télécommunications et de l'Informatique, mai-juin 2007