Téléphone dentaire

Le téléphone dentaire est un canular datant de 2002. Cette « invention » est un projet graphique conçu et réalisé par James Auger et Jimmy Loizeau[1] pour une exposition au Science Museum de Londres. C'est l'image publicitaire d’un mini-vibrateur et récepteur d’ondes radio implanté dans une dent. Le texte d'accompagnement, également dans le style publicitaire, annonce qu'un « dispositif de sortie audio miniature et un récepteur implanté dans une dent au cours d’une banale opération de chirurgie dentaire » allait « bouleverser le domaine de la communication personnelle, par une forme de télépathie électronique ». Un téléphone mobile modifié assurerait la communication avec le réseau.

Canular dévoilé en 2006Modifier

Après avoir suscité beaucoup de réactions, et avoir été inclus dans la liste des meilleures inventions de 2002 de Time magazine[2], le projet a été dévoilé en 2006 comme le canular de deux excellents étudiants en arts graphiques[3]. Ils ont, dans l'espace de ces quatre années, lancé une nouvelle légende urbaine, des internautes s'interrogeant sur la possibilité d'utiliser le dispositif imaginaire pour toutes sortes de fins, qu'il soit implanté à l'insu d'un sujet qui se mettrait à « entendre des voix » ou qu'il serve pour des opérations d'espionnage.

En 2013, Auger présente leur travail comme une expérience de pensée, tout en maintenant l'ambiguïté sur sa réalisation[4].

Notes et référencesModifier

  1. J. Auger et J. Loizeau, "Audio Tooth Implant"
  2. site web du magazine.
  3. www.newscientist.com ; www.mail-archive.com
  4. (en) James Auger, « Speculative design: crafting the speculation », Digital Creativity, vol. 24, no 1,‎ (lire en ligne) (numéro spécial Design fictions) ; blog des auteurs.