Ouvrir le menu principal

Le mot sustentation vient du latin sustentatio qui signifie « tenir » : fait de nourrir, de sustenter (sustentation d'un malade, par le régime et un traitement approprié[1]).

En mécanique, la sustentation est l'effet d'une force qui « maintient un corps à faible distance au-dessus d'une surface et sans contact avec elle »[2].

En aéronautique, la sustentation est prise au sens plus large de portance. Cette portance est soit aérodynamique (assurée par une voilure fixe ou tournante) dans le cas des aérodynes, soit aérostatique dans le cas des aérostats comme les ballons, remplis d'un gaz plus léger que l'air (air chaud, hélium).

On peut distinguer plusieurs formes de sustentation :

Notes et référencesModifier

  1. Le Petit Robert de la Langue Française (édition 2002), p. 2537 p. (ISBN 2-85036-826-1).
  2. Grand Larousse Encyclopédique

AnnexesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexesModifier