Sultanat de Palembang

Sultanat de Palembang

1675

Informations générales
Capitale Palembang
Religion islam
Histoire et événements
1675 Fondation
1823 Dissolution
Sultan
8 septembre 2017 Mahmud Badaruddin IV Fauwaz Diradja

Le sultanat de Palembang Darussalam est un État princier d'Indonésie dont la capitale était la ville de Palembang dans le sud de l'île indonésienne de Sumatra. Il fut proclamé en 1675 par le sultan Abdurrahman (1659–1706) et dissous par le gouvernement colonial des Indes néerlandaises le . En 1825 son dernier souverain, le sultan Ahmad Najamuddin, fut arrêté et envoyé en exil dans l'île de Banda Neira dans les Moluques.

Le musée Sultan Mahmud Badaruddin II, ancien palais des sultans de Palembang
Le trône des sultans de Palembang

L'actuel sultan en titre est Iskandar Mahmud Badaruddin, intronisé le au fort de Kuto Besak.

HistoireModifier

Le sultanat a pour origine le royaume de Beringin Janggut, dont le centre se trouvait dans la partie amont de Palembang, à l'emplacement de l'actuelle usine d'engrais de PT Pupuk Sriwijaya.

Selon la tradition, son fondateur est Ki Gede ing Suro, un noble de la cour de royaume de Demak à Java, qui se réfugie lors des troubles qui suivent la mort du sultan Trenggana. Sur la rive nord du fleuve Musi, il construit un fort, Kuto Gawang, dont les remparts de bois avaient près de 1 km de long et dépassaient les 7 mètres de hauteur. Sur l'autre rive s'étaient installés les communautés chinoise et portugaise.

En 1659, les Hollandais de la VOC (Compagnie néerlandaise des Indes orientales) prennent Kuto Gawang et le détruisent. Le susuhunan (roi) Abdurrahman déplace sa cour à Beringin Janggut.

Le sultan Muhammad Bahauddin (règne 1776-1803) fait construire le palais de Kuto Besak. En 1821, les Hollandais attaquent de nouveau Palembang et prennent la ville. Le sultanat est dissous et le fort de Kuto Tengkuruk rasé. Les Hollandais font construire à sa place une résidence administrative qui est aujourd'hui le musée Sultan Mahmud Badaruddin II.

 
L'attaque de Palembang par les Hollandais en 1821

Le sultanat aujourd'huiModifier

En 2003, le Conseil de la communauté coutumière de Palembang a intronisé Raden Muhammad Syafei Prabu Diraja comme sultan de Palembang Darussalam avec le titre de Sultan Mahmud Badaruddin III. Le couronnement a eu lieu en la mosquée Lawang Kidul, près de la tombe du sultan Mahmud Badaruddin I (règne 1724-1756).[1]

Puis il l'était le 9 septembre 2017. Avant qu'il ne meure, RM. Fauwaz Diradja a été inauguré en tant que sultan de Palembang Darussalam avec le titre de sultan Mahmud Badaruddin IV Jayo Wikramo RM. Fauwaz Diradja.[2]

Le « Festival des cours royales d'Indonésie » de 2010 se tiendra à Palembang.

Les sultans de PalembangModifier

 
Le sultan Mahmud Badaruddin IV, intronisé en 2017
  • Susuhunan Abdurrohman Khalifatul Syaidul Iman (1662-1706)
  • Sultan Muhammad Muhammad (Ratu) Mansyur Jayo Ing Lago (1706-1718)
  • Sultan Agung Komaruddin Sri Teruno (1718-1727)
  • Sultan Mahmud Badaruddin I Jayo Wikromo (1727-1756)
  • Susuhunan Ahmad Najamuddin I Adi Kusumo (1756-1774)
  • Sultan Muhammad Bahauddin (1774-1803)
  • Susuhunan Husin Dhiahuddin ou Sultan Najamuddin II (1812-1813)
  • Sultan Ahmad Najamuddin III ou Pangeran Ratu (1819-1821)
  • Sultan Ahmad Najamuddin IV ou Prabu Anom (1821-1823)
  • Sultan Mahmud Badaruddin III (2006-2017)
  • Sultan Mahmud Badaruddin IV (2017-...)

NotesModifier

  1. "Palembang Sultanate gets new sultan after 182 years", Jakarta Post, 4 mars 2003
  2. "SMB III Prabu Diradja est décédé, son fils a repris le Sultanat de Palembang", Merdeka.com , 8 septembre 2017