Stylobate

élément d'architecture

Un stylobate en architecture désigne :

  • un piédestal supportant une colonnade, comportant moulure, base et corniche régnant sur le pourtour d’un édifice ;
  • le degré supérieur constituant l'emmarchement dans certains cas d'architecture grecque avec péristyle ou faux-péristyle de pilastres ;
  • un soubassement décoré de moulures et formant un avant-corps suivant les ressauts d’une façade. Certains soubassements réunis et continus sont dénommés stéréobate ;
  • un soubassement sous forme de haute plinthe de 25-30 cm que l'on trouve au pied des murs intérieurs avec un sommet mouluré (source : DICOBAT[source insuffisante]) ;
  • une plinthe rampante placée du côté du mur pour dissimuler son raccord avec les marches et les contremarches d'un escalier[1].
Parties inférieures d'un temple antique. 1 : colonne. 2 : mur, 3 : stylobate ou toichobate. 4 : stéréobate. 5 : euthynteria. 6 : crépis.
Stylobate d'escalier.

Notes et référencesModifier

  1. Collectif, Encyclopédie des métiers. La charpente et la construction en bois, Librairie du Compagnonnage, (1re éd. 1977).